SPÉCIALISTE NATIONAL(E) DES DROITS DE L’HOMME – G5 SAHEL, N’DJAMÉNA

Poste proposé : SPÉCIALISTE NATIONAL(E) DES DROITS DE L’HOMME – G5 SAHEL, N’DJAMÉNA
Le PNUD recrute un(e) Spécialiste National(e) des Droits de l’Homme – G5 Sahel, N’Djaména, Tchad.
Contexte :

Sous la responsabilité générale du Coordonnateur du Projet de Cadre de conformité des droits de l’homme du G5 Sahel, et sous la supervision directe du chef d’équipe, la/le spécialiste national(e) est responsable des questions relatives aux droits de l’homme, y compris les questions juridiques, dans le pays d’affectation dans le cadre de la Force Conjointe G5 Sahel (FC-G5S).

Son rôle principal est d’examiner les questions des droits de l’homme et de protection des civils relatives aux opérations de la FC-G5S, y compris les dimensions de genre et protection de l’enfance et élaborer et mettre en œuvre, en collaboration avec le superviseur et les membres de l’équipe, des stratégies pour résoudre les problèmes identifiés.

La/le Spécialiste national(e) des droits de l’homme mènera une réflexion stratégique pour identifier de nouvelles opportunités d’intervention avec la FC-G5S, tout en assurant une cohérence avec les priorités du HCDH, et une créativité face aux défis et aux opportunités émergents.

24.07.2020 Référence de l'offre : non renseigné Secteur : ONG

Le Spécialiste national des droits de l’homme travaille en étroite collaboration avec les autres unités du HCDH dans sa région d’intervention, les membres du Cluster Protection, les personnes ressources d’autres agences et le Bureau pays du PNUD au Tchad, les collègues du siège et partenaires du Gouvernement, les Conseillers techniques et experts, les partenaires bi- et multilatéraux, et la société civile, et la FC-G5S, afin de faciliter la mise en œuvre du Programme du HCDH.

Devoirs et responsabilités :

Résumé des tâches principales :

  • Maintenir la sensibilité aux questions de droits de l’homme et de protection des civils relatives au cadre de conformité pour prévenir les violations des droits de l’homme, du droit international humanitaire et du droit international des réfugiés dans le cadre de la FC-G5S ;
  • Chercher et recueillir des informations sur les questions relatives aux droits de l’homme et de protection auprès de diverses sources ;
  • Assurer la surveillance et la documentation de la situation des droits de l’homme et de protection des civils ;
  • Aider à l’analyse de l’information recueillie afin d’évaluer l’impact des opérations de la FC-G5S et de l’action du HCDH sur la situation des droits de l’homme, du droit international humanitaire, et du droit international des réfugiés dans les zones d’opérations de la FC-G5S ;
  • Participer avec d’autres chargés aux droits de l’homme de l’équipe, à des échanges avec les autorités nationales, la FC-G5S, l’Etat-major, le Ministère de la Défense dans le but de prévenir ou de remédier aux violations et/ou abus des droits de l’homme ;
  • Assurer la liaison avec les organismes des Nations Unies, les ONG, les organisations de la société civile et d’autres partenaires afin de constituer une base de données de référence sur la situation des droits de l’homme et sur la question de protection des civils, avec une attention particulière sur les groupes vulnérables ;
  • Prendre part aux programmes de formation en droits de l’homme, droit international humanitaire et droit international des réfugiés destinés à la FC-G5S, aux représentants de la société civile et d’organisations non gouvernementales des droits de l’homme dans le but de renforcer les capacités de la FC-G5S et des acteurs nationaux, y compris le renforcement de la chaîne pénale dans le traitement des violations et les mécanismes de protections des droits des victimes et des témoins ;
  • Identifier les besoins de protection et d’assistance aux victimes et témoins de violations des droits de l’homme avec une attention particulière aux femmes et aux enfants ;
  • Veiller à la protection et la promotion des droits des personnes capturées et retenues par la FC-G5S dans la zone de responsabilité ;
  • Veiller à l’accès à la justice des retenu(e)s provisoires en général et de ceux vulnérables et/ou en dépassement de délais ;
  • Suivre l’exécution du projet HCDH dans la zone de responsabilité ;
  • Représenter le HCDH dans les réunions et cadres d’échanges sur des questions touchant aux droits de l’homme ;Rédiger divers rapports ainsi que la correspondance sur les questions relatives aux droits de l’homme et la protection des civils ;
  • S’acquitter d’autres tâches connexes, selon qu’il convient.
Profil recherché pour le poste : SPÉCIALISTE NATIONAL(E) DES DROITS DE L’HOMME – G5 SAHEL, N’DJAMÉNAEducation : Diplôme universitaire de niveau Maîtrise ou Bachelor de préférence en droit, relations internationales, sciences juridiques, sciences politiques ou de manière générale les sciences sociales ou humaines. Diplôme en sciences juridiques, droit ou jurisprudence un atout supplémentaire.

Expérience :

  • 2 ans d’expérience pour la Maîtrise et 4 ans d’expérience pour le Bachelor ;
  • Au moins deux (2) années d’expérience professionnelle en rapport avec le droit, les droits de l’homme, le droit international humanitaire ou d’autres disciplines connexes ;
  • Expérience préalable avec des opérations de maintien de la paix des Nations Unies (NU), agences des NU, et/ou familiarité avec la FC-G5S, la Force Armée sera un atout supplémentaire.

Langue : La maîtrise du français et de l’arabe (oral et écrit) est exigée ; la connaissance des langues nationales les plus parlées sera un atout supplémentaire.

Compétences :

  • Innovation : Capacité à faire fonctionner des idées nouvelles et utiles ;
  • Direction : Capacité à persuader les autres de suivre ;
  • Ressources humaines : Capacité à améliorer les performances et la satisfaction ;
  • la communication : Capacité à écouter, s’adapter, persuader et transformer ;
  • Livraison : Capacité à faire avancer les choses tout en faisant preuve d’un bon jugement.

Technical/Functional :

Valeurs fondamentales (Démontre une intégrité en accord avec les valeurs et les normes éthiques de l’ONU ; Fait le plaidoyer pour la vision, la mission, et les buts stratégiques du HCDH ; Montre une flexibilité et une adaptabilité aux aspects culturels, de genre, de religion, de race, de nationalité et d’âge)

Compétences Fonctionnelles :

  • Gestion des connaissances et apprentissage (Encourage la gestion des connaissances au sein du HCDH et crée un environnement propice à l’apprentissa-ge, en prenant le leadership et en donnant l’exemple ; Poursuit activement son développement et sa formation personnelle dans un ou plusieurs domaines de pratique, met en œuvre son plan de formation et applique les compétences nouvellement acquises) ;
  • Développement et efficacité opérationnelle (Capacité de mener une planification stratégique, et les activités de reporting ; Capacité de mener la formulation, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des programmes) ;
  • Professionnalisme (Connaissance et compréhension des questions relatives aux droits de l’homme, du droit national et international ; Aptitude à discerner les problèmes, notamment politiques, raciaux, sociaux, économiques et/ou ethniques ; Aptitude à discerner les problèmes, notamment ceux liés aux distinctions entre sexes, qui sont à l’origine de troubles civils dans un pays ou une région géographique ; Compétences reconnues en matière de recherche et d’analyse et, en particulier, aptitude à identifier les problèmes et à participer à la recherche de solutions ; Connaissance élémentaire des mandats, des politiques et principes institutionnels etc., concernant les droits de l’homme ; Aptitude à trouver et analyser des sources d’information ; Connaissances et compétences de recherche en droit international des droits de l’homme, en droit international humanitaire, en droit international des réfugiés, en droit pénal international et national, y compris la connaissance du système de justice traditionnelle au Tchad) ;
  • Esprit d’équipe (Réel sens des relations humaines ; Aptitude à travailler dans un environnement pluriculturel et pluriethnique, en faisant preuve de tact et de respect de la diversité) ;
  • Aptitude à planifier et à organiser (Aptitude à établir des priorités et à définir, coordonner et suivre son propre plan de travail) ;
  • Gestion et leadership (Établit des rapports solides avec les clients, focalisés sur les résultats et la satisfaction du client. Répond de manière constructive aux appréciations. Aborde constamment le travail avec énergie et une attitude positive et constructive. Démontre de solides compétences en communication orale et écrite. Démontre une ouverture au changement et la capacité de gérer des situations complexes).
Critères de l’annonce pour le poste : SPÉCIALISTE NATIONAL(E) DES DROITS DE L’HOMME – G5 SAHEL, N’DJAMÉNA
Métier :
Métiers des services
Secteur d´activité :
Activités associatives
Type de contrat :
CDI
Région :
Abéché – Am Timan – Amdjarass – Ati – Bardaï – Biltine – Bol – Bongor – Doba – Fada – Faya-Largeau – Goz Beïda – Koumra – Laï – Mao – Massakory – Massenya – Mongo – Moundou – Moussoro – Ndjamena – Pala – Sarh
Niveau d’expérience :
Expérience entre 2 ans et 5 ans
Niveau d’études :
Bac+4
Langues exigées :
ArabeCourant
FrançaisCourant
Nombre de poste(s) : 1

L'ENTREPRISE

non renseigné
Retour en haut