Consultant National (Suivi et Evaluation) H/F – N’Djamena, Tchad

Le Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix (PBF) est l’instrument financier de premier recours pour consolider la paix dans des pays affectés par des conflits violents. De 2006 à 2021, le PBF a alloué plus de USD 5 milliards à 45 pays. Depuis sa création, 58 Etats Membres ont contribué à son financement dans le cadre du Plan Stratégique 2017-2019 et 2020-2024. Le PBF travaille de manière transversale et appuie des réponses intégrées pour répondre aux besoins les plus urgents ; répond rapidement et avec flexibilité aux opportunités politiques ; et catalyse les processus et les ressources en faisant preuve d’une plus grande tolérance au risque.

20.08.2021 Référence de l'offre : Site Internet :http://wfp.org/countries/chad Secteur : Activités associatives

Le Sahel est une région prioritaire pour le PBF. USD 570 millions y ont été investis depuis la création du Fonds. Afin de renforcer son appui aux questions de consolidation de la paix dans la région, PBF compte investir environ USD 70 millions en 2021 par la mise en place de projets catalytiques et innovants dans les domaines prioritaires du Fonds. Cet appui financier de taille jouera un rôle catalytique important pour les efforts de mobilisation de ressources pour le système des Nations Unies dans le cadre de l’opérationnalisation du Plan de soutien de l’ONU pour le Sahel, et une réponse programmatique forte aux demandes des États membres de la région et du Secrétariat du G5 Sahel.

 

Le Tchad a été déclaré éligible pour accéder au PBF en 2017 pour une période de cinq ans. Depuis lors, le système des Nations Unies au Tchad travaille en étroite collaboration avec le gouvernement pour élaborer des propositions de projets susceptibles d’être financées par ce fonds.  Depuis 2018, le portefeuille PBF au Tchad compte 11 projets avec une enveloppe de financement totale d’un peu moins de 24millions de dollars, à savoir :

  • Soutenir les mécanismes de consolidation de la paix au niveau communautaire et l’inclusion des jeunes dans les zones situées à la frontière entre le Tchad et le Cameroun.
  • Projet de restauration de la paix et du dialogue entre les communautés affectées par la transhumance transfrontalière (RCA/Tchad).
  • Appui au développement du pastoralisme résilient et à la consolidation de la paix dans la zone frontalière sahélienne entre le Niger et le Tchad.
  • Renforcement de la participation et de la représentation de la jeunesse dans les mécanismes de prévention et de gestion des conflits au niveau communautaire.
  • Projet de consolidation de la paix à travers l’adaptation au changement climatique et la résilience des moyens d’existence des populations de la région du lac Tchad.
  • Appui à la participation citoyenne des jeunes et des femmes à la gouvernance locale et à la consolidation de la paix au Tchad.
  • Habiliter les jeunes vulnérables du centre du Tchad à devenir des agents de consolidation de la paix.
  • Prévention et gestion des tensions intercommunautaires à travers un meilleur accès aux et gestion rationnelle des ressources naturelles.
  • Les jeunes, tisserands de la paix dans les régions transfrontalières du Gabon, Cameroun et Tchad.
  • Promouvoir la consolidation de la paix par la résolution des conflits et le dialogue entre les communautés et les autorités locales dans le nord du Tchad
  • Projet de prévention de la féminisation des modes opératoires des groupes extrémistes au Tchad

 

En fonction des résultats que ces projets peuvent atteindre, il sera possible d’attirer d’autres investissements PBF au Tchad au cours des prochaines années.

Compte tenu de ces investissements importants du PBF au Tchad et de la nécessité d’assurer la cohérence et la complémentarité entre les différents projets PBF, ainsi que la poursuite de bonnes relations avec le gouvernement du Tchad et les partenaires d’exécution, un Secrétariat PBF a été établi dans le bureau du Coordonnateur résident (BCR), dirigé par un Coordonnateur.

La/le Chargé de suivi & évaluation sera supervisé au quotidien par le Coordonnateur du Secrétariat du Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix au Tchad, sous la direction du Conseiller pour la paix et le développement et du Coordonnateur résident.  Il / elle travaillera en étroite collaboration avec les spécialistes en S & E d’autres agences de l’équipe de pays des Nations Unies au Tchad.

 

DESCRIPTION DES TACHES

Sous la supervision directe du Coordonnateur du Secrétariat du Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix au Tchad et, sous la direction du Conseiller pour la paix et le développement et du Coordonnateur résident, le/la consultant(e) national(e) recruté (e) par le Programme Alimentaire Mondial assure les fonctions suivantes:

Résumé des fonctions clés :                                                   

  • Assurer la mise en œuvre effective du plan de suivi & évaluation du plan prioritaire
  • Renforcer les capacités nationales en gestion axée sur les résultats et suivi & évaluation
  • Appuyer le développement des bases de données
  • Soutenir la communication sur le projet et la visibilité du PBF en collaboration avec le responsable de la communication du BCR.
Profil recherché pour le poste : Consultant National (Suivi et Evaluation) H/F – N’Djamena, TchadDESCRIPTION DES TACHES

Sous la supervision directe du Coordonnateur du Secrétariat du Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix au Tchad et, sous la direction du Conseiller pour la paix et le développement et du Coordonnateur résident, le/la consultant(e) national(e) recruté (e) par le Programme Alimentaire Mondial assure les fonctions suivantes:

Résumé des fonctions clés :                                                   

  • Assurer la mise en œuvre effective du plan de suivi & évaluation du plan prioritaire
  • Renforcer les capacités nationales en gestion axée sur les résultats et suivi & évaluation
  • Appuyer le développement des bases de données
  • Soutenir la communication sur le projet et la visibilité du PBF en collaboration avec le responsable de la communication du BCR

QUALIFICATIONS REQUISES

Éducation : Avoir un diplôme sciences sociales, relations internationales, sciences humaines, suivi-évaluation ou dans un domaine connexe, un Master (BAC+5) serait un atout.

Expérience : Avoir au minimum 5 années d’expérience de travail dans la gestion de programme complexe dont au moins 3 dans le domaine des cadres de suivi-évaluation et des techniques de collecte et d’analyse des données socio-économiques ; Avoir des capacités avérées d’analyse et de synthèse ; Avoir l’expérience dans le domaine de consolidation de la paix sera un atout

Langues : Parler couramment Français et Avoir une bonne capacité de communication orale et écrite en anglais.

Compétences :

  • Avoir la maitrise de Microsoft Office (MS Word et Excel, PowerPoint, Microsoft Project), et des logiciels d’analyse des données (SPSS, Epi-Info, etc.) ;

COMPÉTENCES ET VALEURS DU POSTE

  • Intégrité et professionnalisme
  • Responsabilité
  • Engagement à l’apprentissage continu
  • Planification et organisation
  • Travail d’équipe et respect de la diversité
  • Communication
  • Flexibilité, capacité d’adaptation et volonté de travailler de façon autonome
Critères de l’annonce pour le poste : Consultant National (Suivi et Evaluation) H/F – N’Djamena, Tchad
Métier :
Métiers de la santé et du social
R&D, gestion de projets
Secteur d´activité :
Activités associatives
Type de contrat :
CDD
Région :
Ndjamena
Ville : Ndjamena
Niveau d’expérience :
Expérience entre 5 ans et 10 ans
Niveau d’études :
Bac+3
Langues exigées :
FrançaisCourant
Nombre de poste(s) : 1

L'ENTREPRISE

non renseigné
Retour en haut