Consultant National en appui à la Direction de la Protection Civile

UNICEF works in some of the world’s toughest places, to reach the world’s most disadvantaged children. To save their lives. To defend their rights. To help them fulfill their potential.

Across 190 countries and territories, we work for every child, everywhere, every day, to build a better world for everyone.

And we never give up

26.05.2021 Référence de l'offre : Site Internet :http://unicef.org/french/infobycountry/chad.html Secteur : UNICEF

I. Contexte et Justification :

Le Tchad est un pays enclavé entouré par plusieurs contextes de conflits armés, à savoir la République centrafricaine (RCA), la région du bassin du Lac Tchad entre le Tchad/Cameroun/Nigeria/Niger, la Libye et le Darfour au Soudan. Cette situation engendre de défis importants pour le pays en termes de mobilité et d’accès aux marchés et échanges avec les pays voisins, mais aussi en termes de mouvements forcés de population déplacées internes (PDI), de réfugiés ou de rapatriés fuyant les zones de conflits. Ainsi environ 480 000 réfugiés continuent à résider au Tchad et 397 000 tchadiens se sont déplacés à l’intérieur du pays (soit d’anciens déplacés internes, soit des Tchadiens revenus du Nigéria, du Niger et de la RCA) à cause de l’insécurité liée aux groupes armés non étatiques (GANE), au changement climatique et au sous-développement structurel, mais aussi des retours forcés de Libye. La dernière saison des pluies en 2020 a particulièrement touché le Lac, le centre, N’Djaména, et le sud du pays. Dans la province du Lac, plus de 8 000 personnes ont été déplacées à cause des inondations, et à N’Djamena la montée du niveau du fleuve a provoqué le déplacement de 20 000 personnes pour lesquels plusieurs sites de déplacement ont été mis en place.

Dans le contexte de COVID-19, les urgences sanitaires demeurent récurrentes et affectent près de 2 millions de personnes dans l´ensemble du pays. Cette situation s’explique par des causes structurelles et conjoncturelles dont la faiblesse du système sanitaire, la faible couverture vaccinale, les pratiques culturelles néfastes, le faible pouvoir d´achat dû à la situation économique difficile.

Ainsi la situation humanitaire reste préoccupante en 2021, 5.5 Million de personnes auront besoins d’assistance Humanitaire dont 2.7 millions d’enfants.  Fournir une assistance humanitaire critique à ces populations dans le besoin reste l’un des principaux objectifs du Plan de réponse humanitaire 2021 (HRP) et de l’Action Humanitaire pour les Enfants (HAC 2021), qui soulignent la nécessité de couvrir les besoins vitaux induits par le déplacement comme une priorité, en plus de la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que la santé et la protection.

Pour avoir une approche efficace en matière de préparation et de réponses à toutes ces urgences et à d’autres qui peuvent survenir, le Gouvernement, à travers le Ministère de l’Administration du territoire et des Collectivités Autonomes a exprimé le besoin de révision avec l’appui de l’UNICEF, du Plan National de Contingence Multirisque du Tchad (PNCMT) élaboré en 2017.

Il est à noter que grâce à l’appui de l’UNICEF au PNCMT, l’appui de l’UNICEF des Plans Provinciaux de Contingence Multirisque au Salamat, Logone Occidental, Logone Oriental et Lac ont été élaborés. Toutefois, la mise en œuvre de ces plans reste mitigée compte tenu de faible engagement des acteurs.

Pour pallier ce manque, un consultant national sera commis pour accompagner le Gouvernement dans le suivi et l’appui à la mise en œuvre du PNCMT et enfin l’actualisation de ce document et ceux qui sont connexes.

Les présents termes de référence sont destinés à asseoir une base compréhensive du travail du consultant à travers la définition des objectifs et résultats attendus mais aussi préciser les principes et modalités de travail.

C’est dans ce cadre que s’inscrit la présente consultation qui permettra de réviser le PNCMT et d’appuyer les exercices de simulation des plans provinciaux.

II. Objectif General :

Sous la supervision du Spécialiste des urgences. Le (la) Consultant appuiera la Direction de la Protection civile pour l’actualisation du PNCMT ainsi que les exercices de simulation dudit plan et de plans de contingence multirisque des provinces du Lac et du Logone oriental.

Le (la) consultant soutiendra également la Direction de la Protection civile dans la gestion de plateforme du système d’alerte précoce visant à mettre en place un mécanisme de coordination pour s’assurer que les informations recueillies alimentent les objectifs programmatiques de l’UNICEF et du Gouvernement afin de fournir le meilleur environnement possible aux enfants.

III. Objectifs et Taches Spécifiques :

  •  Actualiser le cadre institutionnel du PNCMT ;
  • Développer un ordinogramme pour définir le mécanisme d’intervention à différents niveau (local, gouvernement, communauté internationale) par seuil ;
  • Compléter les annexes du PNCMT et les actualiser ;
  • Répertorier les acteurs potentiels par zones et domaines d’interventions ;
  • Faire un plan de dissémination du PNCMT et le mettre en œuvre ;
  • Mettre en place un Système d’Alerte Précoce Intégré (SAPI) des différents systèmes en lien avec le plan de contingence multirisque ;
  • Faire des exercices de simulation sur table du PNCMT à partir d’une crise identifiée et la capitalisation des leçons apprises à partir de la simulation ; Faire des exercices de simulation de chaque plan de contingence des provinces du Logone orientale et du Lac.
  • Définir un calendrier de maintien du PNCMT et de réunion de suivi de la fonctionnalité des dispositifs ;
  • Rendre opérationnel le schéma ad hoc de l’organisation de la coordination de la réponse aux catastrophes à travers l’actualisation du PNCMT ;
  • Présentation du PNCMT aux SG des ministères en présence de techniciens et des partenaires techniques et financiers lors d’une réunion de haut niveau ;

 IV. Résultats attendus/ Livrables :

  •  Répertoire des partenaires, les bailleurs de fonds ;
  • Notes conceptuelles sur la gestion des catastrophes ;
  • Rapport de l’atelier sur la définition et l’identification des différentes parties prenantes, les fonctions et fonctionnements de la plateforme de prévention et de gestion des catastrophes au Tchad ;
  • Un PNCMT actualisé sur la base des travaux de concertation
  • Un rapport de simulation du PNCMT à partir d’une crise identifiée
  • Un rapport de simulation de chaque plan de contingence des provinces du Logone orientale et du Lac.
  • Comptes rendus d’activités hebdomadaires sur l’état d’avancement de la consultance ;
  • Comptes rendus des rencontres de concertations avec les différentes parties prenantes pour la mise en place effective et fonctionnelle de la plateforme de prévention et de gestion des catastrophes ;

V. Mécanisme de suivi et supervision

 Le consultant est sous la supervision du Spécialiste des urgences et travaille en étroite collaboration avec la section Urgences et les autres sections de UNICEF. Il coordonne toutes ses activités avec la Direction de la Protection civile.

VII. Déroulement de la mission et conditions de travail

  • Le consultant aura un espace de travail ainsi qu’un accès à internet.
  • Il devra disposer du matériel informatique nécessaire à sa consultation (Ordinateur, Smartphone, etc.).
  • Il bénéficiera des moyens de transport et des perdiem pour les missions
  • Une fiche des objectifs mensuels sera élaborée au début de chaque mois pour permettre d’apprécier la performance du consultant.
  • Le Consultant fournira des comptes rendus hebdomadaires d’activités sur l’état d’avancement de la consultance ;
  • Le Consultant fournira les Comptes rendus des rencontres de concertations avec les différentes parties prenantes pour la mise en place effective et fonctionnelle de la plateforme de prévention et de gestion des catastrophes ;

Lieu de travail : Le consultant sera basé à N’Djaména, avec possibilité d’exécuter des missions sur terrain en province.

Lieu d’affectation : Le consultant chargé d’appui à la Direction de la Protection civile sera basé à N’Djaména après de la Direction de la protection civile.

Durée de contrat : Le contrat est d’une durée de 6 mois (sur la base de 21 jours de travail/mois)

Profil recherché pour le poste : Consultant National en appui à la Direction de la Protection Civile

  • Avoir un diplôme universitaire (au moins Master ou équivalent) en sciences sociales dans les domaines de l’économie des catastrophes, de sciences sociales/géographie ou de planification stratégique ou bien d’aménagement du territoire ou encore tout diplôme équivalent.

Expériences requises

  • Avoir une expérience d’au moins 5 ans dans le domaine de planification de contingence pour avoir fait la revue et l’analyse documentaire ;
  • Avoir participé activement à au moins deux exercices d’élaboration d’un plan de contingence gouvernementale ;
  • Avoir une bonne connaissance en matière d’organisation et de conduite pour l’élaboration de plan de contingence ;

Compétences requises

  •  Être en mesure de respecter les délais et être capable de travailler dans un environnement multiculturel ;
  • Maitriser le Français et posséder de bonnes notions en Anglais, la connaissance de l’Arabe est un atout.

Soumission des offres techniques et financières

Les candidats seront invités à attacher dans leur application en ligne :

  • Le CV récemment mis à jour et signé ;
  • L’offre financière doit être une offre de rémunération tout compris (honoraires, frais de mission, en cas de mission de terrain. etc.).

Les critères de sélection des candidats seront basés sur les qualifications, les compétences, l’expertise et l’expérience dans le domaine requis, la qualité de prestations/productions antérieures, et la qualité de l’offre financière.

Critères de l’annonce pour le poste : Consultant National en appui à la Direction de la Protection Civile
Métier :
Métiers de la santé et du social
Métiers des services
Secteur d´activité :
Activités associatives
Type de contrat :
CDD
Région :
Abéché – Am Timan – Amdjarass – Ati – Bardaï – Biltine – Bol – Bongor – Doba – Fada – Faya-Largeau – Goz Beïda – Koumra – Laï – Mao – Massakory – Massenya – Mongo – Moundou – Moussoro – Ndjamena – Pala – Sarh
Niveau d’expérience :
Expérience entre 5 ans et 10 ans
Niveau d’études :
Bac+5 et plus
Langues exigées :
AnglaisCourant
ArabeCourant
FrançaisCourant
Nombre de poste(s) : 1

L'ENTREPRISE

Nom : UNICEF

Site web : http://unicef.org/french/infobycountry/chad.html

Retour en haut