Société › Education

Education : début de correction du Bac

C’est depuis le lundi 23 juillet que les correcteurs de la session de 2018 de cet examen ont pris connaissance des feuilles.

La correction des copies des candidats au baccalauréat session de juillet 2018 a débuté, le lundi 23 juillet 2018 au lycée Ibnou Cina de N’Djamena. Ce 24 juillet 2018, le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Houdeingar David et son collègue de l’éducation nationale, Aboubakar Assidick Tchoroma ont effectué une descente pour constater l’effectivité des travaux.

Au siège de l’ONECS, les membres du jury réceptionnent toutes les copies des 94 centres du bac 2018. « Nous avons enregistré toutes les copies. Il ne manque que les copies du centre de Djeddah en Arabie Saoudite », nous confie un membre du jury.

Les copies à leur arrivée à l’ONECS sont marquées d’une vignette avec le logo de l’ONECS où, il est mentionné Security. « Chaque année, nous faisons de notre mieux pour améliorer l’organisation du bac, cette année les copies sont marquées par une vignette avant d’être acheminées au centre de correction », dit Abakar Hassaballah, le coordonnateur de l’Office du baccalauréat.


Au quartier général de correction, au lycée Ibnou Cina, la cour, les salles de classe et couloirs sont envahis par les correcteurs. Assis sur les tables bancs à deux ou trois, stylo rouge en main, ils corrigent les copies. Ils sont des centaines de correcteurs, des enseignants du secteur public comme privé mettant la grève de côté. « C’est le service minimum », lance un enseignant, visiblement membre de la plateforme syndicale revendicative.

Selon le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, tout se déroule bien et la correction est prévue pour s’achever le samedi 28 juillet 2018 et aussitôt les delibérations vont commencer.

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut