International › APA

Des milliers de Zimbabwéens manifestent pour des réformes du Code électoral

Plusieurs milliers de militants de l’opposition et de membres de la société civile du Zimbabwe ont défilé, mercredi, devant les locaux de la Commission électorale du Zimbabwe (ZEC) à Harare pour réclamer des réformes du Code électoral, estimant que celles-ci sont essentielles pour la tenue d’élections crédibles.Les militants de l’Alliance pour le changement démocratique (MDC) et d’autres partis de l’opposition sont descendus dans les rues de la capitale pour protester contre la ZEC, afin que les règles du jeu soient à la hauteur des élections générales du 30 juillet 2018.

Les manifestants, portant des pancartes sur lesquelles on lisait «Pas de réformes, pas d’élections» et «Non au truquage du vote» ont marché en direction des bureaux de la ZEC au centre-ville de Harare.

Le leader de l’Alliance MDC, Nelson Chamisa a déclaré que son parti ne participerait pas aux élections à moins que ZEC ne réponde aux préoccupations de son parti concernant les irrégularités présumées dans le processus de gestion des bureaux de vote.

Il a accusé la ZEC de faire preuve de mauvaise foi et de faire tout son possible pour maquiller le vote, au profit de la ZANU PF.

Parmi les revendications, la ZEC devrait procéder au nettoyage du fichier électoral pour le débarrasser des prétendus électeurs fantômes et faire une inspection conjointe de l’impression des bulletins de vote par tous les partis politiques, comme stipulé dans la Constitution.

Le chef de l’Opposition a accusé la ZEC de violer la Constitution en faisant de la fuite en avant pour imprimer le bulletin de vote sans impliquer toutes les parties prenantes comme l’exige la loi.


Au total, 23 personnes ont déclaré leur candidature à la prochaine élection présidentielle au Zimbabwe, un nombre record jamais atteint dans ce pays d’Afrique australe depuis son indépendance en 1980.

Pour les élections générales, la Commission électorale du Zimbabwe (ZEC) a publié, le 09 juillet dernier, une liste des 10.985 bureaux de vote prévus à travers le pays pour les élections générales du 30 juillet 2018.

La répartition des bureaux de vote a traditionnellement été une pomme de discorde pendant les élections au Zimbabwe.

Certains observateurs ont souvent accusé la ZEC d’ouvrir délibérément moins de bureaux de vote dans les fiefs traditionnels des partis d’opposition, notamment les centres urbains.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 05.06.2020

Plateau de l’Ennedi : un vestige culturel et naturel à la beauté exceptionnellement envoutante

Le plateau de l’Ennedi est une succession de massifs que l’on retrouve au Nord du Tchad. Il se situe à 1450 mètres d’altitude. Bien que…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut