International › APA

Des détenus sud-africains autorisés sur les listes électorales

Pas d'image

Selon la Commission électorale indépendante (CEI), quelque 160.000 prisonniers sud-africains auront la possibilité de s’inscrire sur les listes électorales lors des prochaines élections nationales et provinciales 2019.Alors que le dernier weekend d’inscription des électeurs aura lieu les 26 et 27 janvier, les détenus auront l’occasion de s’inscrire les 22 et 23 janvier, a déclaré la CEI.

La CEI, qui mènera le processus, a demandé aux membres de la famille en possession des documents d’identité des détenus de prendre les dispositions nécessaires pour les remettre aux établissements correctionnels concernés au plus tard le lundi (21 janvier).

« La plupart des détenus ne gardent pas leurs pièces d’identité avec eux et ils sont souvent gardés par des membres de leur famille », a déclaré le Directeur général des élections, Sy Mamabolo.

La présentation d’une pièce d’identification officielle (une carte d’identité à puce, un livret d’identité avec code-barres ou un certificat d’identité temporaire) est nécessaire pour s’inscrire comme électeur dans le pays.


« Dans le passé, l’absence de pièces d’identité avait empêché l’inscription des électeurs parmi les détenus », a rappelé M. Mamabolo.

Depuis 1999, la Commission électorale indépendante (CEI) travaille en étroite collaboration avec le ministère pour offrir aux détenus la possibilité de s’inscrire sur les listes électorales et de voter.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut