Culture › Livres

Tchad: la Bibliothèque nationale ouvre ses portes

Image d'illustration

Sept ans après le décret portant sa création, l’établissement public a débuté ses activités depuis hier 19 juin 2018.

 

Il était temps ! La bibliothèque nationale est enfin là ! Elle a ouvert ses portes au public le 19 juin dernier après une cérémonie d’inauguration. Les personnes présentes lors de l’inauguration ont pu apprécier les 4 000 ouvrages disposés s ru les différentes étagères de la bibliothèque.

En effet, c’est uniquement avec son fond documentaire que la Bibliothèque nationale lance ses activités. Consciente du fait que la quantité de livres proposé est faible, la ministre du développement touristique, de la culture et de l’artisanat, Djalal Ardjoun Khalil, promet : « tous les rayons de la Bibliothèque nationale seront entièrement garnis de livres dans un futur très proche ».

Selon le directeur de la Bibliothèque nationale, Narayam Ndissedibaye, sur la période allant de 2011 à 2017, sa « boutique » a enregistré 2000 ouvrages et périodiques publiés au Tchad sous forme de dépôt légal. « Cette quantité est faible certes, mais cela est dû aussi au faible rythme de publication dans le pays », précise-t-elle.

Cependant, l’établissement a un point fort. C’est son cybercafé doté de 20 ordinateurs. Ce cybercafé la Bibliothèque nationale l’a obtenu grâce à un appui de l’Agence de développement des technologies de l’information et de la communication (ADETIC).


C’est en mars 2011 par la N°016/PR/2011 que la Bibliothèque nationale est créée. Quelques années plus tard soit le 15 septembre 2016, elle a été jointe à d’autres structures pour former la Maison des patrimoines culturels du Tchad (MPCT).

 

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut