Société › Actualité

Crise alimentaire : au Tchad 4 millions de personnes concernées ?

Ceci est le chiffre prévisionnel qui a été rendu public à l’issu des travaux mené par le Cadre harmonisé. Il pourrait être atteint durant la période allant de juin à aout 2018.

 

Quatre million ! C’est le nombre de personnes qui seront touchées par la crise alimentaire au Tchad. L’information vient du Cadre Harmonisé d’identification des zones à risque et des populations en insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l’Ouest (CH). Le cadre fait également état de 991 000 sévèrement touchées par l’insécurité alimentaire.

La période au cours de laquelle le pays est plus susceptible d’enregistrer ces chiffres est comprise en juin et aout 2018, durant la période dite de soudure.

« Les zones les plus touchées par cette situation d’insécurité alimentaire se situent essentiellement dans la bande sahélienne, où réside la quasi-totalité des personnes affectées par l’insécurité alimentaire sévère. Précisément, 27% de la population se trouvent en insécurité alimentaire dans les régions du wadi-fira et du Lac, 25% au Kanem, 24% dans le Bahr El gazal et 18% dans le Guera » peut-on lire sur tchadinfo.


Les résultats de l’analyse de la situation alimentaire et nutritionnelle révèlent ce pendant qu’aucun département et aucune population ne serait en « phase Famine ». Cependant, près de 304 038 personnes seront dans cette phase, et en situation de déficit considérable, avec des taux de malnutrition supérieurs au seuil d’urgence.

Ces populations nécessitent une assistance humanitaire y compris une aide alimentaire gratuite, de compléments aliments bétail, et autres activités de relèvement et de renforcement de la nutrition, de la santé, des moyens d’existence et des capacités de résilience.

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut