› Société

COVID-19 : un couvre-feu instauré au Tchad

Outre la capitale N’Djamena, les provinces du Logone Occidental, du Logone Oriental, du Mayo-Kebbi Est et du Mayo-Kebbi Ouest sont concernés par ce couvre-feu.

En réponse de la pandémie du COVID-19, un couvre-feu de 19h à 6h pour une période de deux semaines renouvelable est instauré depuis le jeudi 02 avril à N’Djaména, la capitale tchadienne, ainsi que dans quatre provinces méridionales du pays. Cette décision est un décret présidentiel publié jeudi.

Outre la capitale, il concerne les provinces du Logone Occidental, du Logone Oriental, du Mayo-Kebbi Est et du Mayo-Kebbi Ouest, toutes frontalières du Cameroun voisin, lequel compte plus de 300 cas confirmés d’infection au nouveau coronavirus.

A ce jour, le Tchad compte sept cas de COVID-19 dont le dernier est un Tchadien ayant séjourné au Cameroun avant de rentrer le 20 mars à N’Djaména.


Pour rappel, le premier cas signalé au Tchad était un Marocain en provenance du Cameroun. Actuellement, des centaines d’étudiants tchadiens, de retour du Cameroun, sont placés en confinement au poste frontalier de Koutéré dans la province du Logone Occidental.

Face à la pandémie, le gouvernement tchadien a décidé la fermeture des frontières terrestres et la suspension des liaisons aériennes, à l’exception des cargos. Les transports intra-urbains et interurbains ont également été suspendus, tout comme les écoles et les commerces non-alimentaires.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.05.2020

Peintures et gravures rupestres de l’Ennedi : des œuvres préhistoriques qui font la fierté du pays

Les peintures et gravures rupestres de l’Ennedi sont de véritables chefs-d ‘œuvres. Elles présentent de façon artistique le patrimoine préhistorique du pays, tout en conciliant…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut