International › APA

Côte d’Ivoire: trois jeunes «starupers» reçoivent des chèques pour accompagner leur projet

Pas d'image

Trois jeunes promoteurs locaux de star-ups ont reçu, vendredi à Abidjan, plus de 16 millions FCFA pour soutenir leurs projets au terme de la finale de la deuxième édition du concours dénommé « Challenge Startupers 2019 de Total Côte d’Ivoire».Ce concours initié par la multinationale pétrolière Total est organisé depuis 2016 dans une cinquantaine de pays en vue de soutenir les jeunes entrepreneurs locaux. Sur les 1060 dossiers réceptionnés par le jury de cette compétition, 17 ont été retenus pour cette finale au terme de la laquelle les trois meilleurs candidats ont été récompensés. 

En plus des trois meilleurs candidats, un prix spécial dénommé le « Coup de cœur féminin » récompensant le meilleur projet féminin de ce concours a été décerné.

Ainsi, ont été primés lors cette finale, les candidats, Noël Kombo N’Guessan, classé 1er et  porteur du projet « Kubeko Solar Biogaz» ( système de traitement des déchets) qui a reçu la somme de 8.200.000 FCFA, Jacques Olivier Koffi N’Guessan, 2ème et  porteur du projet «Tyegro Côte d’Ivoire» ( Société agroalimentaire) avec la somme de 4.900.000 FCFA et Paul Boris Kokreu, 3è avec la somme de 3.280.000 FCFA et  promoteur du projet Edubook ( réseaux social dédié à l’éducation).

 Le quatrième prix de ce concours dénommé « Coup de cœur féminin » a été décerné à Mlle Adja Mariam Soro avec son projet « Bulles Magazines» ( star-up qui produit des contenus éducatifs.  Celleci bénéficiera d’un voyage en France (tous frais payés) par les organisateurs du concours au mois d’avril prochain. 

Le projet « Kubeko Solar Biogaz» de Kombo Noël N’Guessan qui a remporté le premier prix est un système de traitement des déchets organiques, agricoles, animaux et ménagers produisant du biogaz pour une cuisson propre, du bio-fertilisant pour les activités agricoles et l’électricité pour couvrir les besoins énergétiques de base.


« Ces récompenses consacrent la promotion du mérite et l’autonomisation des jeunes. Ce concours participe à la vulgarisation de l’entrepreneuriat », a estimé dans une allocution,  Emmanuel Esmel Essis, le secrétaire d’État ivoirien auprès du premier ministre chargé de la promotion de l’investissement privé qui a présidé cette cérémonie de remise de prix.

« L’entrepreneuriat, ce n’est pas un business, c’est un chemin, un parcours », a-t-il fait savoir aux lauréats avant de les rassurer que « vous pouvez compter sur l’accompagnement de mon département ministériel ».

Avant lui, le directeur général de Total Côte d’Ivoire, Damien Ricour-Dumas a dévoilé les gains obtenus par les lauréats de ce concours. « Au-delà de l’accompagnement financier, les projets de nos lauréats sont incubés et soutenus par des coachings et des formations », a souligné M. Ricour-Dumas.


loading...


À LA UNE
Retour en haut