International › APA

Côte d’Ivoire : installation des organes de gouvernance du financement de la Santé

Pas d'image

Les trois organes de gouvernance régissant le fonctionnement de la Plateforme nationale de coordination du financement de la santé (PNCFS) ont été installés, jeudi, à la Primature par le ministre de l’Economie et des finances, Adama Koné, représentant le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.Ce sont 31 personnes permanentes reparties dans les trois organes que sont le Comité de pilotage (organe de décision de la PNCFS), chargé de veiller à l’alignement des investissements sur les priorités nationales énoncées dans le Programme national de développement (PND), le Secrétariat technique, chargé de la gestion quotidienne des activités de la PNCFS et les groupes techniques de travail, chargés de l’étude de questions spécifiques arrêtées par le Comité de pilotage.

Le Dossier d’Investissement a un coût total de 1658 milliards FCFA  dont une contribution de 684,9 milliards FCFA attendus de la part du Trésor ivoirien, les autres devant être supportés par les partenaires au développement.

En leurs noms, Dr Jean-Marie Vianny Yaméogo, Représentant pays de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) a traduit leur « engagement à accompagner les efforts du gouvernement pour améliorer l’efficience des ressources existantes et dans ses efforts pour mobiliser des ressources additionnelles».


Le ministre de l’Economie et des finances Adama Koné, a au nom du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, rassuré que « la Côte d’Ivoire tiendra son engagement d’accroître les budgets de financement de la Santé pour atteindre les 15% ».

Selon lui, cette Plateforme placée sous l’autorité du Premier va constituer une instance d’aide à une meilleure coordination des financements tant externes qu’internes du secteur de la santé, confirmant, a-t-il ajouté, la volonté des autorités ivoiriennes à redynamiser le système de santé en vue de garantir le bien-être des populations.


loading...


À LA UNE
Retour en haut