International › APA

Côte d’Ivoire: « Blê-Blê » et « Ifo », des solutions d’épargne et d’assurance via le mobile

Pas d'image

Avec « Blê-Blê » et « Ifo », des solutions d’épargne et d’assurance vie accessibles via le mobile, et développées par Nsia Vie Assurance, les populations en Côte d’Ivoire peuvent s’offrir leurs rêves et financer avec sérénité les funérailles de leurs proches.« Blê-Blê » qui signifie doucement-doucement en Baoulé, une langue locale, permet à tout adhérent d’épargner « molo molo (petit à petit), à partir de 1 500 Fcfa/semaine, 5 000 ou 10 000 Fcfa par mois ou encore par paiement libre. Elle est une formule d’épargne qui permet de s’offrir son rêve ».

Quant à la police d’assurance « Ifo », qui traduit l’idée de courage en Malinké, une langue locale également, elle se veut une solution d’assurance vie via le mobile. Pour Nsia Vie Assurance, la santé financière des populations passe par l’épargne, la prévoyance et ne peut se faire sans l’inclusion financière. 

Le taux de pénétration de l’assurance en Côte d’Ivoire est « entre 1 et 2% » et reste encore faible. Mercredi, Nsia Vie Assurance Côte d’Ivoire a présenté ces deux produits innovants qui viennent élargir sa gamme d’assurance et d’épargne, visant à se positionner davantage sur ces deux segments.

Une société de téléphonie mobile de la place, servant d’intégrateur, a joué le rôle d’interface. Ce qui  donne la possibilité aux populations à travers le pays de souscrire via une syntaxe établie. Le process de souscription a été en outre présenté au public dans un hôtel de luxe à Abidjan.

« Ifo, c’est mon soutrali (sauveur en malinké) en temps de funérailles », a lancé Mme Touré Séka, directrice Nsia Vie Assurance Côte d’Ivoire, expliquant que Ifo est « un outil qui permet de pouvoir avoir en cas de nécessité jusqu’à 250 000 Fcfa pour faire face à des besoins liés aux funérailles ». 

Ce produit d’assistance funérailles resurgit dans la stratégie de l’entreprise pour pouvoir le mettre à la disposition d’un plus grand nombre de personnes via le mobile, a fait savoir Mme Touré Séka,  soulignant que par le passé les offres étaient adressées à des cibles les plus nanties. 

« Nous pensons le mobile comme le prochain levier de croissance de l’assurance vie (…) parce qu’il permet de régler l’accessibilité de l’offre, la collecte des primes et la simplicité des solutions d’assurance », a dit Gérard Akou, le directeur central des opérations. 


Ces deux solutions participent notamment à la diminution de la vulnérabilité en cas de perte de revenu, de santé ou de décès, et à accumuler un certain montant forfaitaire pour faire face aux besoins de cycle de vie, pour investir ou léguer de l’argent à une tiers personne, a-t-il poursuivi. 

Pour souscrire, il faut avoir au moins 18 ans et un compte chez l’opérateur mobile partenaire. Concernant Blê-Blê, la durée est de 5 ans renouvelable, tandis que pour le projet de prévoyance Ifo, elle est d’un an, les primes allant de 1 000 Fcfa/mois, 3 000/trimestre et 12 000 Fcfa/an.

Christine Kouassi, une coiffeuse ayant souscrit à Blê-Blê, a témoigné avoir réalisé sa boutique de produits cosmétiques et un glacier. M. Alexis Nguessan, lui, a adhéré au projet par « curiosité », alors que le client Emmanuel Zogbé juge que « ça nous enlève dans la honte et fait cesser de pleurer ».

Nsia Vie Assurance affiche une présence et un professionnalisme de plus de 20 ans au sein d’un groupe ivoirien de renom, le Groupe Nsia (assurance/banque) qui renferme 30 sociétés dans 12 pays, avec plus de 500 000 clients.

Avec des innovations qui permettent d’améliorer le confort de ses adhérents, Nsia Assurance est la première compagnie à être certifiée ISO au sein de la zone CIMA (Conférence interafricaine des marchés de l’assurance). En 2018, elle a payé plus de 15 milliards Fcfa de prestations, soit 57% des primes collectées.


loading...


À LA UNE
Retour en haut