Politique › Institutions

CILLS : le Tchad assurera la présidence de l’institution les deux prochaines années

Le président tchadien Idriss Deby prend la tête du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte Contre la Sécheresse dans le Sahel (CILLS), il a prononcé son discours d’entrée à la clôture de la 19ème session de l’institution le 20 juillet

Dans son allocution, le nouveau président du CILLS a présenté les grandes lignes de son mandat. Lire l’intégralité du discours d’Idriss Deby Itno, à la clôture du sommet par visio-conférence.

– Messieurs les Chefs d’Etat et chers frères ;

– Monsieur le Président de la Commission de l’Union Africaine ;

– Monsieur le Président de la BAD ;

– Monsieur le Secrétaire Exécutif du CILSS ;

– Mesdames, Messieurs les Représentants des Partenaires ;

– Mesdames, Messieurs.

C’est avec plaisir que je prends la parole à la faveur de la clôture de cette 19ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement du CILSS. Aussi, voudrais-je particulièrement remercier mon frère le Président KABORE pour la parfaite organisation de cette rencontre qui se tient dans des conditions inhabituelles en raison des contingences de la COVID-19.

Excellences ;

Mesdames, Messieurs

Au moment où je prends les rênes de notre organisation commune, je voudrais saluer l’action, l’engagement et le leadership de mon frère le Président KABORE au service de notre précieuse institution.

Je salue le niveau de l’investissement personnel du Président KABORE qui a permis au CILSS d’effectuer des progrès évidents dans nombre de domaines importants touchant la vie de notre organisation. C’est un bel héritage qu’il me lègue en me passant aujourd’hui le flambeau du CILSS.

Permettez-moi, à cet égard, mesdames, messieurs, d’exprimer l’émotion qui m’anime et de remercier, au nom du peuple tchadien tout entier, tous mes homologues pour la confiance et la considération placées à notre endroit.

Je prends humblement la mesure de ma responsabilité et l’ampleur de ma mission. Et je voudrais vous rassurer que les acquis obtenus seront consolidés et renforcés pour permettre à notre organisation de jouer pleinement son rôle en faveur des populations de notre vaste espace géographique.

Nous avons conscience des défis qui nous attendent en dépit des progrès énormes enregistrés, de nos atouts et de nos avantages comparatifs. Ces défis sont d’autant importants eu égard au difficile contexte économique et financier, exacerbé par la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus. Nonobstant cette contingence et les divers écueils, j’ai foi en l’avenir de notre organisation et de nos pays.

Dans la solidarité et la concertation, nous surmonterons tous nos défis. A cet égard, je nous convie à plus de concertation et de solidarité qui doivent être les marqueurs de notre Institution

Le développement de notre espace partagé doit rester une priorité pour chacun de nos Etats et la détermination à renforcer la coopération pour une résilience plus accrue de nos nations doit toujours guider nos actions.

Mesdames, Messieurs,

Au cours de nos instances statutaires, nous avons évoqué la question de la réforme qui reste incontournable si nous voulons renforcer l’action régionale de l’institution.

En me réjouissant de la validation et de l’adoption de la réforme, je forme le vœu ardent que les différentes mesures préconisées soient rapidement opérationnelles.

Les actions attendues déterminent toute la crédibilité du CILSS et les changements liés à notre slogan « Un autre Sahel est possible’’. Comme nous le savons, notre espace s’est élargi au regard de sa nouvelle configuration géographique. Nous devons donc mutualiser nos efforts dans la perspective de la redynamisation de cette grande organisation.

En parlant des actions nouvelles, je veillerai à ce qu’elles soient intégralement traduites en actes. Dès l’adoption de la feuille de route budgétisée pour cette phase 2, je reviendrai vers vous, chers frères, pour qu’ensemble, nous puissions mobiliser les ressources appropriées pour faire face à de défi.


Il me plait de souligner, avec force, que le paiement régulier de nos contributions sera le premier indicateur de notre détermination à prendre en main notre organisation même si l’accompagnement de nos partenaires traditionnels sera toujours sollicité.

Excellences ;

Mesdames, Messieurs

A l’issue de cette rencontre, nous avons également pris acte des changements intervenus à l’échelle du Secrétariat Exécutif de notre organisation.

Je voudrais saisir cette opportunité pour adresser à l’équipe sortante nos vifs remerciements pour le travail abattu, les chantiers clos ou en cours et les perspectives qui nous ont hissés à notre seuil actuel et qui ont contribué à renforcer la résilience de nos communautés les plus vulnérables. Je note la richesse du portefeuille des projets régionaux structurants qu’ils nous ont laissés dans des domaines clés de notre développement.

Tout en félicitant les nouveaux Secrétaires Exécutifs désignés, je les encourage à plus d’action et d’engagement pour imprimer de nouvelles marques à l’organisation.

S’agissant justement des actions innovantes à encourager, je noterai cette louable initiative d’impliquer les Premières Dames des Etats membres du CILSS dans la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. J’instruis la nouvelle équipe dirigeante du CILSS à prendre toutes les dispositions pour relancer ce dossier afin que la concertation se fasse même en visioconférence.

De même, nous devons donner une forte impulsion au SAFAGRI qui est une véritable plateforme d’échanges entre les professionnels africains du domaine.

Excellences ;

Mesdames, Messieurs.

Permettez-moi, avant de clore mon propos, de vous annoncer un certain nombre de programmes qui doivent être au centre de nos préoccupations au cours du mandat qui commence :

  1. La préservation et la conservation de notre environnement en perpétuelle dégradation ;
  2. La lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle ;
  3. L’accroissement des échanges transnationaux ;
  4. Le renforcement de la coopération stratégique du CILSS.

Sur ce, je déclare close la 19ème Conférence ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernements du CILSS.

Vive le CILSS !

Vive l’intégration régionale et africaine.

Je vous remercie de votre aimable attention.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.07.2020

La guelta d’Archei : un symbole captivant au centre du désert tchadien

La guelta d’Archei est une beauté zoologique  située dans le plateau d l’Ennedi. Elle est considérée comme l’un des oasis les plus importants du Sahara.…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut