Eco et Business › Finance

CEMAC : fermeture des souscriptions aux liquidités mis en adjudication par la BEAC

Les acteurs du marché financier de la Cemac ont dû souscrire en 24 heures aux liquidités d’un montant de 285 milliards FCFA mises en adjudication par la banque centrale.

 

En l’espace de 24h, les acteurs du marché financier de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) ont massivement souscrit aux liquidités d’un montant de 285 milliards FCFA mises en adjudication, le 12 juin, par la banque centrale (Beac).

Selon le communiqué des résultats de l’adjudication signé le 13 juin par le vice-gouverneur Dieudonné Evou Mekou, l’on a enregistré un montant total des offres exprimées de 357,04 milliards FCFA alors qu’il n’y avait que 285 milliards FCFA mis en adjudication.  Ce qui fait une demande supplémentaire de 72 milliards FCFA. Soit un taux de souscription de 125,28%. Le taux d’intérêt maximum est de 2,95%.


A l’analyse, c’est un record pour la Beac car son avis d’appel d’offres était valable du 14 au 21 juin 2018. Soit, sept jours pour les souscriptions. Mais, les opérations ont été bouclées en 24h. Ce qui traduit également un besoin important de liquidités sur le marché monétaire de la sous-région.

C’est d’ailleurs dans ce sens que la banque centrale a mis en place en 2017, un dispositif d’apport de liquidités en urgence, spécialement dédié aux banques en difficulté dans la zone Cemac. Le but final est de permettre aux établissements de crédit jugés solvables, de faire face aux tensions temporaires de liquidités pouvant affecter la stabilité financière de la sous-région.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut