International › APA

Can 2019 : l’abécédaire de la finale

Pas d'image

La finale de la 32-ème édition de la Coupe d’Afrique des nations de football met aux prises vendredi au Caire les Fennecs d’Algérie aux Lions du Sénégal. Voici, de A à Z, la présentation de ce duel entre les deux meilleures équipes de la compétition, démarrée le 21 juin dernier.- A : comme Aliou Cissé, l’entraîneur du Sénégal. En atteignant la finale de la Can, il a rempli son contrat et pour le remercier la Fédération l’a reconduit dans ses fonctions jusqu’en 2021.

– B : comme Belmadi Djamel, l’entraineur de l’Algérie. Tout comme son homologue sénégalais, il conduit ses troupes de victoire en victoire. Pour  ce faire, il ne s’assoit jamais sur le banc mais longe en courant la ligne de touche pour motiver ses joueurs. Un spectacle dans le match. 

– C : comme coach.  Anciens joueurs devenus coachs, Aliou Cissé et Djamel Belmadi sont assurément les meilleurs techniciens de la Can. Pour arriver en finale, ils ont terrassé la Tunisie et le Nigéria, coachés par les « sorciers blancs », Alain Giresse et Gernot Rohr. L’expertise africaine mérite vraiment considération.

– D : comme duel. Outre celui des joueurs symbolisé par Ryad Mahrez et Sadio Mané, la finale sera un duel technico-tactique entre Belmadi et Cissé. Du revanche dans l’air car le premier l’avait remporté en match de poule

E : comme Egyptiens. Déçus de l’élimination de leur équipe, ils vont comme ils ont appris à le faire depuis les quarts de finale suivre la finale en simples spectateurs. Depuis les tribunes ou à la maison devant leur poste téléviseur ?

– F : comme Fennecs ou renards du désert. C’est le nom collé à l’équipe d’Algérie          

– G : comme Gaïndé. C’est le nom de lion en wolof, la langue la plus parlée au Sénégal. Le groupement de supporters le plus connu s’appelle « 12ème gaïndé » 

– H : comme habitués. Avec 18 participations pour l’Algérie et 15 participations pour le Sénégal en 32 éditions de la Can, on peut bien dire que Fennecs et Lions sont des habitués de la plus grande manifestation sportive du continent

– I : comme il y est ! (but). Auteurs chacun de trois buts, Sadio Mané et Ryad Mahrez, les stars des deux équipes vont-ils encore marquer, histoire d’égaler ou de coiffer au poteau l’avant-centre du Nigeria Odion Ighalo, jusqu’ici meilleur buteur de la Can avec cinq réalisations ?

 – J : comme junior. Krépin Diatta, le junior de 20 ans des Lions du Sénégal, est assurément l’une des révélations du tournoi. On attend de lui, une répétition de son grand match face à la Tanzanie.     

– K : comme Kalidou Koulibaly. Le défenseur sénégalais sera le grand absent de la rencontre. Suspendu pour cumul de cartons jaunes, l’un des meilleurs joueurs de la compétition suivra la finale depuis les tribunes.

– L : comme lions. C’est le nom de l’équipe du Sénégal et les supporters s’attendent à voir Sadio Mané et compagnie se comporter en prédateur comme le fauve tant redouté

– M : comme match. La finale sera le 52ème match de la Can, disputée pour la première fois par 24 équipes

– N : comme Néant. C’est le nom de l’arbitre de la finale. De nationalité camerounaise, il porte le prénom de Alioum.


– O : comme Odion Jude Ighalo. Avant-centre du Nigeria et actuel meilleur buteur de la compétition, il est âgé de 30 ans et joue au  Shanghai Greenland Shenhua football club, en Chine.

– P : comme pénalty. Malheureux sur les pénaltys à l’image de leur star, Sadio Mané, qui en a raté deux, les Sénégalais tremblent à l’idée d’en avoir face aux Algériens. S’ils avaient à choisir un but, ce serait sûrement sur une phase de jeu et non une balle arrêtée du genre pénalty.

– Q : comme quatuor. Le quatuor des arbitres de la finale est constitué de l’arbitre central Alioum Néant, des juges de touche, Menkouandé Evarist et Elvis Noupue, tous du Cameroun, et du Gabonais Eric Otogo Castane, arbitre remplaçant.

– R : comme rejet. La Confédération africaine de football a rejeté d’un coup sec la demande d’annulation de la suspension de Kalidou Koulibaly que lui avait soumise la Fédération sénégalaise de football. 

– S : comme supporters. Forcément, il y aura une bataille des supporters et les Algériens, ayant affrété 28 avions pour se rendre au Caire, sont décidés à la gagner. Mais les Sénégalais promettent, grâce à leurs étudiants en Egypte de relever le défi.

– T : comme trophée. Le trophée de la Can date de 1957 a été remporté pour la première fois par le Soudan. Toutefois, le Ghana le conservera pour l’avoir gagné trois fois. Le deuxième trophée mis en jeu en 1980 sera la propriété du Cameroun. Ainsi, c’est le troisième trophée, mis en jeu depuis 2001, que s’apprêtent à disputer Algériens et Sénégalais.  

– U : comme un. Les Algériens ont remporté une seule fois la Can en 1990 et rêvent d’un deuxième sacre.

– V : comme Var. Introduite dans la compétition depuis les quarts de finale, la Vidéo assistance referee a jusqu’ici fait des heureux et des malheureux. Prions pour qu’elle ne soit pas à l’origine d’une polémique durant la finale.       

 – W : comme « wooy sama ». Ce terme wolof synonyme de sauve-qui-peut est poussé dans les chaumières sénégalaises à chaque menace devant les camps des Lions. Toutefois, jusqu’ici un seul but est entré. Prions pour que les cœurs ne lâchent pas durant la finale.      

 – X : comme xénophobie. Ce mot n’est sorti d’aucune bouche, en dépit de la maigreur du public qui assiste aux matchs. Nombreux à se déplacer pour les Pharaons, les Egyptiens ont systématiquement boycotté les stades depuis l’élimination de la bande à Salah. Chauvins mais pas xénophobes…    

 – Y : comme Yetnahaw gaâ. Cette expression arabe qui signifie qu’ « ils dégagent tous » fait partie des slogans que continuent de proférer à l’endroit de leurs dirigeants politiques les Algériens, tout en supportant les Fennecs. Comme quoi le foot n’éclipse pas la politique en Algérie.

– Z : comme zéro. Zéro Can c’est le palmarès des Lions du Sénégal qui n’ont jamais brandi le trophée continental. Ce sera leur deuxième finale après celle perdue en 2002 face au Cameroun de Samuel Eto’o fils, meilleur buteur de toutes les compétitions avec 16 réalisations.


loading...


À LA UNE
Retour en haut