International › APA

Camrail a définitivement indemnisé 99% des blessés du drame d’Eséka (opérateur)

Pas d'image

La Cameroon Railways, opérateur du transport ferroviaire a affirmé, dans une note d’information reçue par APA, avoir, le 31 juillet 2019, définitivement indemnisé 99% des passagers blessés de la catastrophe survenue le 21 octobre 2016 en gare d’Eséka (Centre).Le document indique que 3 cas ayant fait l’objet d’une évacuation sanitaire à l’étranger, sont encore pris en charge et bénéficient de l’accompagnement comme tous les autres blessés. Il souligne que 91% au moins des dossiers relatifs à l‘indemnisation des personnes décédées, ont été réglés ou sont en attente de signature de protocole d’accords ou d’homologation devant le tribunal.

Par ailleurs, 100% des personnes ayant subi un préjudice matériel et dont les dossiers étaient conformes, ont toutes été remboursées, au cours d’opérations d’indemnisation réalisées sur la base des dossiers ouverts par les victimes et leurs ayant-droits, dans les cellules d’accueil et d’information ouvertes dans les services compétents du transporteur.

Cette sortie, note-t-on, intervient en pleine polémique autour de la répartition de l’enveloppe spéciale de 1 milliard FCfa octroyée par le président Paul Biya aux victimes de ladite catastrophe ferroviaire qui, selon les conclusions du rapport gouvernemental publié en mai 2017, avait fait officiellement 79 morts et 600 blessés.

Voici une dizaine de jours en effet, le secrétaire général des services du Premier ministre, Séraphin Magloire Fouda, convoquait 744 personnes victimes du même sinistre, un chiffre largement supérieur à celui sus indiqué et qui a soulevé de vifs débats au sein de l’opinion.


Plus grave, depuis lors, la controverse s’est épaissie autour du montant des chèques remis aux intéressés, dont les écarts s’avèrent abyssaux d’une personne à l’autre, sans qu’aucune explication n’ait été fournie aux concernés.

Déjà, en juin 2018, le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngallè Bibehe, répondant aux députés au sujet du processus d’indemnisation conduit par le concessionnaire Camrail, filiale du groupe français Bolloré et ses assureurs, avait déclaré que 801 victimes blessées (sur les 803 enregistrées) avaient été définitivement indemnisées, soit un taux de 99%. Plus loin, il précisait que 66 dossiers des personnes décédées, sur les 72 ayants droit qui avaient introduit des dossiers, ont donné lieu à des accords ou à des règlements définitifs, soit un taux de 92%.

Le membre du gouvernement a par ailleurs ajouté que l’assistance financière présidentielle de 1 milliard FCfa, différente des indemnisations du transporteur et de ses assureurs, avait permis d’apporter une assistance financière aux familles des personnes décédées, soit un total de 66 familles sur les 80 répertoriées, les autres n’ayant pas introduit de dossiers. Concernant les blessés, il a assuré que les diligences étaient en cours pour le paiement de ladite assistance financière.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut