International › APA

Burkina : la Cédéao « très préoccupée » par la situation sécuritaire

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) appelle à des actions urgentes pour appuyer le Burkina Faso dans ses efforts visant à éradiquer les attaques terroristes sur son territoire.Au Burkina Faso, la situation sécuritaire se dégrade au fur et à mesure que les jours passent. Les attaques des groupes jihadistes sont devenues presque quotidiennes au grand dam des populations civiles, principales victimes de ces assauts des insurgés. Cette situation ne laisse pas indifférente la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

Lors de sa soixante-deuxième session ordinaire, tenue dimanche à Abuja, la capitale nigériane, la Conférence des chefs d’Etats de l’organisation sous régionale « exprime sa vive préoccupation face à l’aggravation de la situation sécuritaire régionale créée par la recrudescence et l’expansion des attaques terroristes et leurs conséquences humanitaires ».

L’organisation communautaire se dit « en particulier très préoccupée » par la situation sécuritaire au Burkina Faso et ses potentielles conséquences sur les pays côtiers. Partant de là, elle appelle à des actions urgentes pour appuyer le Burkina Faso dans ses efforts visant à éradiquer les attaques terroristes dans ce pays miné par l’insécurité.

La Conférence souligne l’urgence d’accélérer la mise en œuvre du Plan d’actions prioritaires 2020-2024 de la Cédéao pour éradiquer le terrorisme, notamment par une amélioration de la mobilisation des ressources et un renforcement des capacités opérationnelles et logistiques de la région pour mieux mener la lutte antiterroriste.


Les Chefs d’Etat et de gouvernement ont, en outre, réitéré leur engagement en faveur de la mise en œuvre effective du Plan d’Actions Prioritaires 2020-2024 de la Cédéao pour éradiquer le terrorisme dans la région, tel qu’adopté lors de leur 56e session ordinaire tenue le 21 décembre 2019 à Abuja.

Dans cette perspective, ils s’engagent à verser de toute urgence leurs contributions d’un milliard de dollars au Fonds régional de lutte contre le terrorisme créé à cet effet.

Face à la multiplication des initiatives visant à combattre les groupes armés, la Conférence a souligné l’impérieuse nécessité d’une meilleure coordination et d’une harmonisation plus structurée des différentes initiatives de lutte contre le terrorisme dans la région, sous l’égide de la Commission de la Cédéao, afin de créer davantage de synergies et de mutualiser les ressources disponibles. 



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 31.05.2022

La Centrale électrique de gaz de Moundou

Moundou, la capitale économique du Tchad, s’apprête à dire au revoir aux multiples délestages grâce à l’énergie électrique. La construction de cette nouvelle centrale électrique…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut