Bon plan

Moundou, benjamine de toutes les villes du Tchad

Moundou est la seconde ville du Tchad et la capitale économique du sud tchadien. Chef-lieu de la région du Logone Occidental et du département du Lac Wey, elle compte plus de 97 952 habitants lors du recensement de 1993. Situé à l’extrémité sud-ouest du pays, à 475 km au sud de la capitale N’Djamena, la ville est construite sur la rive gauche au nord du Logone à proximité du Lac Wey.

Moundou, benjamine de toutes les villes du Tchad, est fondée en 1924 par l’administrateur colonial français Joseph-François Reste1,2. Le premier plan cadastral de la ville de Moundou a été confectionné le 2 février 1926, en l’absence de matériaux pour les levées topographiques conséquentes, la canalisation a été orientée vers le fleuve, en croyant que la pente naturelle se dirigerait vers le fleuve alors qu’en réalité, le niveau du fleuve est plus haut que le niveau de la ville. « Chaque fois qu’il y a crue, toutes les eaux du Logone se déversent vers le Lac Wey (à l’Ouest), qui à son tour envahit la ville et inonde entièrement Moundou », a expliqué le Maire de la ville, Laoukein Kourayo Médard.

En 1926, la Société des cotons du Congo installe une usine d’égrenage à Moundou, cette société cotonnière prend par la suite le nom de Cotonfran3, puis à partir de 1972 CotonTchad. 1927 marque ainsi le début de la diffusion de la culture cotonnière de la région sud du Tchad.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut