Bon plan

Massif du Tibesti

Le massif du Tibesti est un massif montagneux du Sahara central, situé principalement à l’extrême Nord du Tchad, avec une petite extension dans le Sud de la Libye. Son point culminant, l’Emi Koussi, se trouve au sud du massif et constitue avec 3 415 mètres d’altitude à la fois le plus haut sommet du Tchad et du Sahara. Le Bikku Bitti est pour sa part le sommet le plus élevé de Libye. Le tiers central du massif est d’origine volcanique et se compose notamment de cinq volcans boucliers majeurs surmontés de larges caldeiras : l’Emi Koussi, le Tarso Toon, le Tarso Voon, le Tarso Yega et le Tarso Toussidé.

Les importantes coulées de lave ont formé de vastes plateaux qui surmontent des grès du Paléozoïque. Cette activité volcanique, apparue lors de la mise en place d’un point chaud durant l’Oligocène, s’est prolongée par endroits jusqu’à l’Holocène et se traduit encore par des fumerolles, des sources chaudes, des mares de boue ou encore des dépôts de natron et de soufre. L’érosion a formé des aiguilles volcaniques et entaillé des gorges au fond desquelles coulent des cours d’eau au débit irrégulier qui se perdent rapidement dans les sables du désert.

Le Tibesti, dont le nom signifie « lieu où vivent les habitants des montagnes », est le domaine des Toubous. Ils vivent essentiellement le long des oueds, dans quelques rares oasis où poussent des palmiers et quelques céréales, en exploitant l’eau des gueltas accumulée dans des cuvettes naturelles lors des événements orageux dont la fréquence varie fortement d’une année voire d’une décennie sur l’autre. Les plateaux servent à faire paître les animaux en hiver et à la récolte des graines en été.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut