Bon plan

A la découverte du musée national du Tchad

Le musée national du Tchad est un musée situé dans le quartier Amriguebé, dans le 5e arrondissement de N’Djaména, la capitale du Tchad. Il réunit de nombreux objets qui retracent l’histoire et la culture du pays.

Le musée national tchadien a été fondé par décret gouvernemental du 6 octobre 1962 avec pour mission de « sauvegarder les documents et les sites appartenant au patrimoine culturel tchadien, de rassembler les collections éparses, de permettre les études des spécialistes et d’éduquer le public ». Initialement abrité dans des locaux provisoires, il a été transféré en novembre 1964 dans l’ancienne mairie de N’Djaména, encore connue alors sous le nom colonial de Fort-Lamy. En 2010, le musée a de nouveau été transféré vers les locaux modernes actuels, situés à proximité du Palais du 15 janvier, en vis-à-vis d’un immeuble identique abritant la Bibliothèque nationale.

Le musée réunit principalement des collections relevant des arts et traditions populaires, de l’archéologie, de l’histoire, de la paléontologie et du patrimoine islamique. De nombreuses vitrines sont consacrées à la culture des Sao. Une salle consacrée à la paléoanthropologie permet d’observer des moulages des fossiles de Tchadanthropus uxoris, d’Abel (Australopithecus bahrelghazali) et de Toumaï (Sahelanthropus tchadensis).

Des expositions temporaires sont également proposées aux visiteurs, telles que « Habitat traditionnel » en 19905, « Sao, le peuple de l’argile au Tchad » en 20076 ou « Tchad, sur la piste d’un nouveau berceau de l’humanité » en 2010-20117.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut