Société › Education

Association des Guides du Tchad : plaidoyer pour l’engagement communautaire de la femme

L'association des Guides du Tchad en réunion ce jour. (c) Droits réservés.

Une journée d’information et de plaidoyer en faveur de la gent féminine s’est tenue ce jour  au Centre d’Etude et de Formation pour le Développement (CEFOD).

En effet, l’objectif vise à renforcer l’engagement communautaire des adolescents et jeunes filles de N’djamena, de l’Association des Guides du Tchad. Elle a mobilisé les différents  chefs d’arrondissements de N’Djaména et les leaders de la société civile est l’œuvre de l’Association des Guides du Tchad (AGT).

Par ailleurs, ce programme initié par l’AGT, met un accent particulier sur les jeunes filles. Pour le conseiller du gouverneur de la ville de N’Djaména, Abakar Youssouf Zaîd, la gent féminine fait face à de multiples difficultés notamment l’accès aux soins  gratuits contre les maladies sexuellement transmissibles ; la non-scolarisation, le manque de formations socioprofessionnelles etc. « Vous êtes vivement interpellées face aux diverses pratiques néfastes qui sont des atteintes aux droits des adolescentes et des jeunes filles », ajoute-t-il en s’adressant aux guides.


« Cette journée d’information et de plaidoyer est un pas décisif vers la mise en œuvre de ce programme », déclare Ramadji Damro, coordinatrice dudit projet. Il faut savoir que ce programme ne concerne pas seulement N’Djaména. Il concerne aussi la province du Moyen-Chari, du Logone Oriental et bien d’autres.

Daho Pascal Ferso, chargé de communication de l’Unicef a saisi l’occasion pour demander aux autorités présentes à cette journée d’aider les guides dans la mise en œuvre de leur programme dont l’importance n’est pas à démontrer. L’Association des Guides du Tchad, initiatrice de ce programme est un mouvement d’éducation non-formelle des filles.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut