Politique › Sécurité

Afrique Centrale : Brazzaville accueille une réunion sur la sécurité

Celle-ci concerne les ministres des Affaires étrangères du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale.

 

La 46ème réunion des ministres des Affaires étrangères du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (Unsac) se tient le 1er juin 2018 à Brazzaville, a annoncé mercredi le ministère congolais des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Congolais de l’étranger.

Sont attendus à ces assises, les ministres des Affaires Etrangères de l’Angola, du Burundi, du Cameroun, de la  Centrafrique, du Congo,  de la République démocratique du Congo, du  Gabon,  de la Guinée équatoriale,  du Rwanda,  de Sao Tomé-et-Principe et  du Tchad. Elle verra aussi la participation des ministres de la Défense, de l’Intérieur, de la Sécurité, de l’Immigration.

Outre les  ministres de la sous-région Afrique, des représentants des organisations sous-régionales, internationales et du représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique centrale, François Lounceny Fall et de celles de plusieurs autres entités onusiennes vont prendre part à cette réunion.

Il s’agira pour les participants d’évaluer la paix et a stabilité en Afrique centrale. Cette 46ème réunion va statuer également sur la lutte contre les violences armées, le terrorisme dans la sous-région, l’insécurité et la situation humanitaire causées par le groupe terroriste Boko Haram dans le bassin du lac Tchad.


Cette rencontre permettra au ministre rwandais des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, présidente de l’Unsac de passer le témoin à son homologue congolais, Jean-Claude Gakosso, qui assurera la présidence tournante de l’Unsac pendant les six prochains mois.

En prélude à cette rencontre, les experts en matière de sécurité et de paix de l’Afrique centrale débattent du 29 au 31 mai des questions à soumettre aux ministres.

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut