International › APA

Af/Sud: l’insulteur de Ramaphosa a besoin de suivi psychiatrique (tribunal)

Pas d'image

L’ancien conseiller municipal de la ville de Durban, Kessie Nair qui avait qualifié le président Cyril Ramaphosa de « kaffir » (terme péjoratif) dans une vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux, a besoin d’un suivi psychiatrique, selon le tribunal de Pietermaritzburg qui rendu son verdict mardi.Le juge Ncumisa Gcolotela a ordonné que Nair soit envoyé à l’hôpital psychiatrique Fort Napier.

Sous le régime raciste de l’apartheid, les Blancs appelaient constamment les Noirs des «Kaffir» pour les humilier et les abaisser.

Les deux frères de Nair et son ex-femme ont également déposé des déclarations sous serment en affirmant qu’il était « mentalement malade ».


Ces derniers ont déclaré qu’il ne se portait pas bien depuis qu’il avait été libéré de prison pour fraude il y a quelques années.

L’avocat de Nair, Chris Gounden a quant à lui affirmé que son client était «sain d’esprit».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut