› Politique

Actualité : le Soudan ferme sa frontière avec le Tchad

Frontière Tchad-Soudan. (c) Droits réservés.

Le ministère soudanais de la Défense a annoncé ce jeudi la fermeture des frontières terrestres avec les pays voisins, dont le Tchad. D’autres pays voisins sont concernés par cette mesure : Le Soudan du Sud, l’Egypte, la Libye, la Centrafrique, l’Ethiopie et l’Erythrée.

Cette décision fait partie des mesures d’urgence prises par l’armée, à la suite de la destitution du président Hassan Omar el-Béchir.

Les aéroports du pays sont également fermés jusqu’à nouvel ordre.

Une frontière stable


Le Tchad et le Soudan disposent d’un force mixte avec un commandement alternatif, chargé de veiller à la sécurisation des 1360 kilomètres de territoire qui séparent les deux pays. Créée en 2010, cette force qui dispose de postes d’observations des deux côtés de la frontière, a constitué un élément moteur de la normalisation concrète des relations entre le Tchad et le Soudan.

La frontière soudanaise constitue un enjeu économique pour de nombreux commerçants. Des denrées alimentaires sont importées en quantité depuis le Soudan vers l’Est du Tchad.

Les autorités tchadiennes tentent, tant bien que mal, de stopper les importations frauduleuses de sucre depuis le Soudan pour sauver la Compagnie sucrière nationale.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut