› Politique

4ème République tchadienne: le nouveau gouvernement prête serment

Les membres du gouvernement de la toute nouvelle 4e République au Tchad, ont prêté serment le 10 ai 2018, à N’Djamena devant la Cour suprême, en présence du président Idriss Deby.

Un seul des 29 membres de la nouvelle équipe, Mme Rosine Djibergui, nommée ministre de l’Aviation civile et du Transport, a refusé de prêter serment sur la Bible, ce que certains catholiques ne veulent pas faire.

Aux termes de la nouvelle Constitution, chacun des membres du gouvernement doit prêter serment conformément à sa croyance religieuse.

Le président de la Cour suprême a pris acte du refus de Mme Djibergui et le président Déby a aussitôt nommé à son poste son chef d’état-major particulier, le général Mahamat Orozi, qui a immédiatemment prêté serment.

Avec le départ de Mme Djibergui, le gouvernement ne comprend plus que huit femmes, alors que le président Deby souhaite favoriser la représentativité des femmes en politique.


Le gouvernement avait été constitué lundi par le président Deby.

La Constitution, adoptée la semaine dernière lors d’une session parlementaire boycottée par de nombreux députés de l’opposition, renforce les pouvoirs du président. Elle instaure un régime présidentiel intégral, sans Premier ministre ni vice-président.

Le leader de l’opposition, Saleh Kebzabo, a qualifié l’adoption de la nouvelle Constitution de « coup d’Etat constitutionnel contre la démocratie et le peuple tchadien », affirmant que « tous les pouvoirs (sont) désormais concentrés aux mains d’un seul homme ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut