International › APA

10,4 millions d’euros de la France pour la décentralisation en Mauritanie

La France a accordé à la Mauritanie deux subventions de financement destinées à des projets sur la décentralisation dans l’est du pays, a appris APA, samedi à Nouakchott, de source médiatique.D’un montant de 10 millions d’euros, la première subvention permettra aux communes mauritaniennes dans les régions ciblées de mettre en œuvre des stratégies de développement pertinentes cohérentes au niveau local et régional, explique l’AMI (publique).

De telles stratégies doivent impérativement être inclusives et concertées avec les acteurs locaux et viser la réduction de la vulnérabilité économique et sociale des ménages ruraux.  

Quant à la seconde, d’un peu plus de 400.000 euros, elle a pour objectif global d’appuyer la cellule du partenariat public-privé (PPP), d’accompagner, de former et d’assister la nouvelle équipe aux outils PPP dans la mise en place de leur offre de services en vue de favoriser le développement de projets transparents, durables et soutenables en Mauritanie.  

Les accords relatifs aux deux subventions ont été signés par le ministre mauritanien de l’Economie et de l’Industrie, Cheikh El-Kébir Moulay Taher, et l’ambassadeur de France à Nouakchott, Robert Moulié.


Les projets planifiés s’inscrivent dans les axes prioritaires de l’Alliance Sahel et le Programme d’investissement public du G5-Sahel, a expliqué M. Taher, soulignant qu’ils bénéficieront à environ 700.000 personnes réparties dans 58 municipalités.

Le responsable mauritanien a ajouté que les zones bénéficiaires verront la mise en place d’importants projets d’infrastructures comprenant des routes et des installations d’énergie, d’eau et de santé.

De son côté, le diplomate français a rappelé qu’entre 2005 et 2016, l’Agence Française de Développement a financé les phases 1 et 2 du Programme VAINCRE pour un montant d’environ 17 millions d’euros dans plusieurs régions mauritaniennes.


loading...


À LA UNE
Retour en haut