INTERVIEW  |    

Mahamat Haroun Saleh fait le procès d’une certaine presse sénégalaise sur le traitement de l’affaire Habré

Par Le Quotidien (Sn) - 23/09/2016

Le réalisateur du film «Hissène Habré : une tragédie tchadienne» s'exprimait ainsi, en marge de la conférence de presse des organisateurs du festival Ciné droit libre au studio Sankara

 

Qu’est-ce que cela vous fait de projeter pour une première au Sénégal le film «Hissène Habré: une tragédie tchadienne» quelques mois après le procès de l’ancien Président tchadien ici à Dakar ?
Je suis très touché, ému de revenir sur ces terres où les choses se sont passées, où les gens ont pu suivre en direct le procès. Mais ce que je révélé dans le film, c’est en fait toutes ces voix, toutes ces personnes qui n’ont pas pu se déplacer, qui n’ont pas pu venir jusqu’à Dakar. Je voulais montrer un autre visage, une autre réalité de cette tragédie qui s’est passée au Tchad. Il y a beaucoup de films à faire sur ce sujet-là, plusieurs angles possibles. Il y a l’approche politique. Comment à un moment donné, plusieurs politiques sénégalais impliqués ont essayé de tout faire pour que le procès n’ait pas lieu. Comment des confréries ont essayé aussi en catimini d’aider pour que le procès ne se fasse pas jusqu’à ce qu’à un moment donné la Cour internationale de justice dise au Sénégal d’organiser le procès ou d’extrader Hissène Habré. Et le Sénégal ne pouvait pas faire autrement que d’organiser le procès et c’est comme ça que le procès a pu avoir lieu. Parce que c’était une injonction de la Cour internationale de justice dont le Sénégal est membre.

Il y a eu des films sur cette même histoire. qu’est-ce qui fait l’originalité de votre film ?
L’originalité de mon film comme l’a dit Clément (président d’une des associations des victimes de Hissène Habré) tout à l’heure c’est que je l’ai replongé dans ces années Habré, dans ses années de prison. Et je pense que c’est la parole des victimes telles qu’on ne l’a jamais montrée. Jusque-là, il y a eu des reportages, c’est que j’appelle des reportages en tant que documentariste, cinéaste. Pour avoir été journaliste c’est quelque chose qui brasse un peu mais ce n’est pas l’ensemble, qui ne donne pas un point de vue de l’intérieur bien précis, bien concis. C’est ce que je fais, en fait. Vous verrez des visages que vous n’avez jamais vus, vous verrez des choses qui n’ont jamais été montrées et c’est en cela qu’il est original.

 


© Droits réservés
Mahamat Haroun Saleh, réalisateur du film «Hissène Habré : une tragédie tchadienne»
Vous avez aussi critiqué le travail d’une certaine presse sénégalaise par rapport au traitement de l’affaire Habré ...
Pas la presse sénégalaise, j’ai dit bien une certaine presse sénégalaise a pris faits et causes pour Hissène Habré sans pour autant avoir fait le déplacement au Tchad. Parce que je donne là aussi un point de vue en tant qu’ancien journaliste formé dans une école de journalisme connaissant la déontologie, l’éthique journalistique. Et aucun journaliste n’a fait le déplacement au Tchad pour voir les lieux, pour rencontrer les victimes qui ne peuvent pas se déplacer par exemple qui sont handicapées, qui n’ont jamais pu venir ici. Et on a tenu des propos comme si tous ces gens-là, les victimes étaient manipulées par des organisations de défense des droits de l’Homme, comme si elles étaient inconscientes des violences qu’elles ont subies.

Ce discours m’a fait très mal parce qu’il m’a rappelé à l’époque de l’Apartheid, les journalistes européens qui disaient que les noirs sud-africains manifestaient parce qu’ils étaient manipulés par des communistes et non pas parce qu’ils étaient conscients de l’injustice qu’il y avait dans leur pays. Je trouve que c’était une grosse gifle qui m’a beaucoup déçu.
Je peux vous avouer qu’une certaine presse sénégalaise m’a énormément déçu et que mon regard sur ce pays a changé à cause de cette presse que je peux qualifier de médiocre parce qu’elle a fait un travail dégueulasse.
 
MOTS CLES :  Tchad   Hissène Habré   Mahamat Haroun Saleh   Opinion 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Cinéma: projection du film "La French"
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués