CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE & DANSE  |     ARTS  |    

Miss-Tchad 2016 connue

Par Edouard Takadji - 31/12/2015

Et l’heureuse élue des 14 candidates en compétition est Mademoiselle Leloum Sylviane de la région du Logone Occidental

 

Mademoiselle Leloum Sylviane de la région du Logone Occidental a été sacrée Miss-Tchad 2016. Mlle Ira Djérabé Liliane de N’Djaména arrache la place de la première dauphine tandis que Kidana Mando Gracia de la région du Mmoey-Chari arrache la 2ème place de la dauphine.

«Cette fille mérite, car dès le début de la cérémonie, elle était sereine et précise dans tout ce qu’elle faisait. Elle a présenté un très bon projet et elle est vraiment à la hauteur», a lancé un homme dans la salle après la proclamation des résultats par le jury.

Contrairement aux éditions précédente, non seulement le jury a été à la hauteur du travail, mais il faut reconnaitre le travail abattu par le comité d’organisation pour donner un cacher particulier à l’événement qui a eu lieu ce 29 décembre 2016. La tâche n’a pas été du tout facile pour le jury pour départager les 14 candidates en compétition, mais comme dans toute compétition, il y a un vainqueur et un vaincu, Mlle Leloum Sylviane a arraché la couronne.

 


© Droits reservés
Miss Tchad 2016 et ses dauphines
Il y a moins de régions au rendez-vous
«Beaucoup de parents estiment, à tort, qu’être candidate à l’élection Miss Tchad est une porte d’entrée à la vie de débauche. Les équipes qui se sont rendues dans les régions ont été, effectivement, confrontées à ce refus des parents de permettre à leurs filles de se porter candidates. Ces parents, malheureusement, ne comprennent pas la portée de cette activité», a déploré le ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, Betel Miarom.

Pour lui, une Miss est une ambassadrice de sa région d’abord, et ensuite de son pays. «Elle incarne non seulement la beauté de notre pays, mais elle doit aussi et surtout défendre les couleurs nationales quand il le faut. Etre Miss d’un pays n’est pas une sinécure. Etre Miss d’un pays n’est pas à négliger. On a vu que nos filles et sœurs qui ont été élues ont eu à défendre les couleurs nationales lors d’importantes compétitions africaines et internationales. C’est vous dire que nos parents ont encore des clichés négatifs qu’il faut corriger. C’est la raison pour laquelle, cette année, nous avons initié une caravane d’information et de sensibilisation en direction des parents», a-t-il souligné.
 
MOTS CLES :  Tchad   Miss 2016   Leloum Sylviane   Logone Occidental 

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Rectificatif

Par Carnivore

31/12/2015 12:24

La place de la deuxième dauphine est revenue à la représentante du Mayo-kebbi Ouest. SVP ne donnez pas des fausses informations.

Rectificatif

Par Carnivore

31/12/2015 12:25

La place de la deuxième dauphine est revenue à la représentante du Mayo-kebbi Ouest. SVP ne donnez pas des fausses informations.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués