DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |     SITIC-2014  |    

Tchad: après le SITIC, c’est le CATI

Par Edouard Takadji - 04/09/2014

A la suite du salon des TICs, le Centre Africain des Technologies de l’Information et de la Communication verra le jour

 

Selon les organisateurs, le 1er salon International sur les Technologies de l’Information et de la Communication (SITIC) qu’organise le Tchad dans quelques jours permettra de présenter et d’apprécier les réponses à l’appel à projet du «Centre Africain des Technologies de l’Information et de la Communication» (CATI), que le pays de Toumaï se propose de créer afin de devenir un Hub en la matière, au niveau continental. Le coordonnateur national du comité d’organisation, Hassan Sylla Bakary a indiqué que le CATI sera la référence du Tchad dans l’évolution technologique. Pour lui, toutes les recherches dans le domaine des TIC y seront conduites par les experts de toutes les nationalités. «Une télévision internationale verra le jour avec appel à candidatures de différentes compétences africaines pour y travailler», a confié le coordonnateur national du comité d’organisation.

 


© Droits réservés
Il a par ailleurs mentionné que le CATI apparaît dès lors comme un méga projet qui tient à cœur le Président de la République dans sa volonté politique constamment réaffirmée de positionner le Tchad au sein des pays en développement d’Afrique et du monde. D’après Hassan Sylla Bakary, à l’occasion du SITIC, les projets seront étudiés et validés par des spécialistes regroupés au sein d’une commission scientifique mise en place à cet effet. «Dans le secteur sensible de l’audiovisuel à l’ère du Numérique, les efforts consentis actuellement par le Tchad pour ne pas être à la traine de la communauté internationale par rapport à l’année buttoir de 2015, devront se voir renforcés par des recommandations spécifiques dans ce domaine», a affirmé le coordonnateur national du comité d’organisation. Avant d’ajouter: «ce qui permettra au Tchad de planifier et coordonner les diverses étapes de la transition qui choisiront des normes technologiques et techniques appropriés. Il s’agira aussi de l’amélioration du contenu des programmes, de créer d’autres chaines de radios et télévisions grâce au dividende numérique. En définitive, il s’agit de sensibiliser la population tchadienne sur la problématique du Tout Numérique».

LE SITE DU CATI ICI

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

contribution et reflexion

Par ousseynou

14/10/2014 13:09

je suis parfaitement d'accord avec le ministre. Le Tchad, à l'image de son rôle historique de carrefour des voies de communication entre l'Afrique noire et l'Afrique arabe, doit promouvoir la construction d'infrastructures numériques convergentes pour le TNT, le réseau de télécommunications fixes (fibres optiques) et le réseau mobile (3G+, 4G), aptes à favoriser l'émergence d'une économie numérique et l'entrée du pays dans la nouvelle société de l'information et du savoir.
Ousseynou DIENG / ouzin_99@yahoo.fr / 00 221 77819 21 80

Bravo et félicitations pour cette belle initiative

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués