CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE & DANSE  |     ARTS  |    

Les investissements directs chinois en Afrique : La CNPCIC de Seign-goura Yorbana

Par journaldutchad.com - 13/08/2014

Le livre paru aux éditions l’Harmattan sort au moment où la compagnie pétrolère chinoise a des démêlés avec la justice et le gouvernement tchadiens. Il est préfacé par François Hainard

 

Résumé
Comment la China National Petroleum Corporation International Chad (CNPCIC), une multinationale d'Etat chinois, conçoit-elle la coopération «gagnant-gagnant» avec la communauté locale au sud du Tchad ? Dans le cadre du Projet Rônier d'extraction pétrolière, elle prend la forme d'une coopération commerciale teintée de mercantilisme : la CNPCIC bénéficie du pétrole, l'Etat tchadien de la rente pétrolière sous forme de royalties et les autres parties prenantes, à l'instar des communautés locales, des miettes de la manne financière du pétrole.

 

Coïncidence ou simple hasard de calendrier, cet ouvrage riche d’enseignements sort en librairie alors que l’actuel ministre du Pétrole de la République du Tchad, Djerassem Le Bemadjiel a adressé une lettre à l’entreprise pour lui notifier la suspension de toutes ses activités d’exploration sur l’ensemble du territoire national, «à compter du 21 mai 2014» précise-t-il. Une brève suspension avait été lancée le 13 août 2013 à l’encontre de la CNPC pour « des déversements nocifs à l’environnement ». Ce que le ministre du Pétrole a qualifié dans sa lettre de « pollutions caractérisées qui sont prohibées (…) par l’industrie pétrolifère internationale », avant de réprimander le géant pétrolier qui récidive ses pratiques inacceptables, et continue à « combler les sites pollués sans traitement préalable ».

En effet, des déchets pétroliers déversés dans d’immenses tranchées, creusées à cet effet, sont à l’origine des tractations, qui ont débuté à la mi-août 2013, entre le gouvernement tchadien et la China National Petroleum Corporation International Chad Co. LTD (CNPCIC), la filiale tchadienne du géant pétrolier chinois. La CNPC s’en était alors sortie lors de sa première suspension avec une amende de 1,2 milliard de dollars USD, dont elle ne s’est toujours pas acquittée. Pour beaucoup d’observateurs, cette mesure répressive visait à faire pression sur la CNPCIC afin qu’elle s’acquitte de son amende. Mais ce n’est toujours pas le cas et les deux entités sont devant le Tribunal d’arbitrage de Paris.

A propos de l’auteur
Seign-Goura Yorbana, ancien élève du Lycée Collège Saint Charles Lwanga au Tchad, est diplômé de l’Université Catholique d’Afrique Centrale (Yaoundé, Cameroun), de l’Institut des Hautes Etudes Inter-nationales et de Développement (Genève, Suisse) et de l’Université de Neuchâtel (Neuchâtel, Suisse). Ses centres d’intérêts sont entre autres les questions de développement et la mondialisation, la gestion des ressources naturelles, le management des organisations, la responsabilité sociale des entreprise, la migration. Les investissements directs chinois en Afrique : La China National Petroleum Corporation International Chad (CNPCIC) est sa première œuvre en tant qu’auteur.

Présente dans le pays depuis 2003, la CNPC a acquis en 2009 une autorisation d’exploration de nouveaux blocs pétroliers, notamment à Koudalwa à 200 km au sud de Ndjamena, la capitale. Au mois de mars 2014, une grève des employés qui réclamaient une augmentation salariale et dénonçaient des «mauvaises conditions de travail» est venue s’ajouter à la liste des difficultés de l’entreprise chinoise. Entré dans le cercle fermé des pays pétroliers depuis le 10 octobre 2003, avec une production estimée à 176 000 barils/jour en 2005, le Tchad doit sa croissance économique à cette manne.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués