CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE & DANSE  |     ARTS  |    

CNPC: une compagnie pétrolière chinoise face à l'enjeu environnemental au Tchad

Par journaldutchad.com - 13/08/2014

Le document pointe l'essor des investissements chinois en Afrique s'accompagnant d'inquiétudes, qui concernent notamment leurs impacts écologiques dans les pays hôtes

 

Ce livre publié depuis 2012 aborde les facteurs qui influencent la gestion environnementale de la CNPC lorsqu'elle opère à l'étranger, dans les confins du système pétrolier mondial, notamment dans un pays moins avancé (PMA), le Tchad. Dans un contexte pétrolier marqué par le projet Exxon à Doba (lancé en 2000 avec l'appui de la Banque mondiale), le projet chinois Rônier, initié en 2007, vise à raffiner sur place une partie du pétrole extrait et de transporter le reste via un itinéraire qui empruntera probablement l'oléoduc du projet Exxon Doba, posant ainsi la question de la compatibilité entre les référentiels et pratiques des deux firmes. À travers le prisme de la responsabilité sociale et environnementale (RSE), ce texte aborde les enjeux de l'interaction entre firmes pétrolières chinoises, pays d'accueil et majors occidentales.

 

Cependant, les principes et la mise en rouvre de la gestion environnementale par les entreprises chinoises demeurent largement méconnus. Cet ouvrage, issu d'un partenariat original entre des chercheurs européens, tchadiens et chinois, propose d'éclairer cette question à partir d'une étude de cas réalisée au Tchad sur un projet initié depuis 2009 par la première entreprise pétrolière chinoise, la CNPC. Pour comprendre la manière dont l'entreprise gère les enjeux environnementaux dans ce pays, l'ouvrage détaille les progrès récents de la régulation environnementale en Chine, puis décrit les actions menées par l'entreprise dans le domaine, au Tchad, durant la période de construction.

Une analyse de l'influence du projet mené par Exxon avec l'appui de la Banque mondiale permet de comprendre les interactions entre conceptions chinoise, tchadienne et occidentale des enjeux environnementaux. Les auteurs soulignent également l'importance d'une amélioration de la communication et de la transparence entre les promoteurs du projet et ses autres parties prenantes (riverains, société civile, médias nationaux).

Responsabilité des Chinois
Aujourd’hui, face au bras de fer opposant la compagnie pétrolière au gouvernement tchadien, les écrits de l’ouvrage rencontrent les reproches à l’orignine de la plainte devant le tribunal arbitraire de Paris. En effet devant l’entêtement de la CNPC de ne pas respecter les contraintes environnementales, de ne pas corriger les dégâts observés, de ne pas payer les amendes infligés, le Tchad par le biais de son ministre du pétrole s’est senti obligé de lever le ton. Preuves à l’appui, la partie tchadienne espère bien obtenir gain de cause. En effet, un cas précédent avait eu lieu au Gabon, autre pays d’Afrique centrale producteur de pétrole. Addax Petroleum (filiale de Sinopec) a dû verser 400 millions de dollars USD pour des obligations contractuelles fiscales devant la Chambre internationale de commerce de Paris, dont elle a sollicité l’arbitrage dans un bras de fer l’opposant au gouvernement gabonais. Tout porte à croire que le même scénario pourrait se faire pour le Tchad malgré le silence de CNPCIC

Environ 3 000 Chinois vivent au Tchad. Toutes les nouvelles infrastructures ont été l’œuvre des Chinois : le nouveau siège des parlementaires, les viaducs, l’hôtel Soluxe, la raffinerie de Djarmaya… Des investissements qui laissent prédire que les amourettes sino-tchadiennes ne prendront pas fin du jour au lendemain, quelle que soit la décision de l’arbitrage dont on ne sait toujours pas s’il est déjà en cours.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués