DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |     SITIC-2014  |    

Tchad: revue de presse de la semaine du 10 au 16 Mars 2014

Par Edouard Takadji - 18/03/2014

De l’arrestation de Me Jean Bernard Padaré en passant par l’opération Cobra, l’insécurité à N’Djaména ont fait la une des journaux de la semaine

 

Le quotidien le Progrès nous amène au Lac en nous informant que 307 bovins de race Kouri sont morts noyés dans le Lac. Ces bovins ont été noyés à environ deux mètres en dessous des herbes mouvantes des eaux de l’île. Face un tel drame, le Gouvernement était tenu de réagir. C’est ainsi que le Chef du Département de l’Elevage est descendu sur les lieux constater ce qui s’est passé mais aussi compatir avec la population touchée par cette situation. L’autre fait marquant relaté par le journal, c’est le viol d’une fille, la veille de la Senafet à Abéché. Pour le confrère, c’est pendant que les femmes se préparaient à demander au Gouvernement de tout faire pour mettre fin aux différentes formes de violences faites aux femmes qu’une fille a été enlevée par deux hommes lors de la foire de la Senafet pour être violée. Le journal revient sur la grève des médecins très mécontents de l’assassinant de leur collègue, Docteur Néhémie, assassiné froidement dans la nuit du 4 au 5 mars par des inconnus qui ont arraché sa moto et ont disparu dans la nature. A travers cette grève, ils viennent par là demander aux autorités en charge de la sécurité de tout faire et mettre la main sur les présumés auteurs de ce crime afin de répondre de leurs actes devant la justice.

 


© journaldutchad.com
La question de la sécurité est abordée par la majorité des journaux. C’est ainsi que N’Djaména Bi-Hebdo s’est demandé à qui les paisibles citoyens doivent confier leur sécurité et celle de leurs biens en plein capitale tchadienne? D’après le journal, ces bandits qui écument les quartiers de N’Djaména usent de toutes les violences voire mortelles sur leurs victimes pour leur soustraire des voiture ou de moto. Pour Le Citoyen, il ne se passe pas un seul jour à N’Djaména ans que l’on parle de l’insécurité. Le journal mentionne que la ville a été pris en otage par les bandits de grand chemin en revenant sur ce qui s’est passé à Dembé dans le 7ème arrondissement ou quelques policiers en faction au commissariat de proximité de Dembé ont été tués comme des chiens par un groupe d’hommes armés non inconnus.

N’Djaména Bi-Hebdo dit que détenu, Me Jean Bernard Padaré, en séjour depuis le 3 mars 2014, dans les locaux des Renseignements Généraux, s’est présenté le 7 mars et est reparti dans sa cellule sans être jugé. Abordant le même sujet, l’Observateur a pour sa part souligné que cette arrestation plonge le village Guébang, le village natal de l’ex-Garde des Sceaux dans la tristesse. Cette arrestation selon le journal sème non seulement la confusion mais choque plus d’un habitant à Guébang, situé à 7 km de Léré dans la région du Mayo-Kebbi-Ouest.

MPS: guerre de leadership dans le Logone Oriental, titre à sa une L’Observateur qui plaque les photos du SG du MPS Beyo Malo Adrien et l’ex-PM Emmanuel Nadingar, tous les deux fils du Logone Oriental. Pour le confrère, les cadres ressortissants de la région regroupés au sein du G10/MPS, plate forme de réflexion politique pour le développement de leur région déplorent l’agitation de l’ex-PM Emmanuel Nadingar à vouloir devenir par tous les moyens le SG du MPS. Ces cadres menacent de surseoir toutes les activités politiques au sein du MPS si cela continue.

 


© journaldebangui.com
Enfin l’Observateur fait comprendre que l’équipe de football As-Lad a quitté la compétition tête haute. Le comité mis en place a mobilisé 8.889. 500 FCFA qui ont permis de prendre en charge les joueurs et l’achat des ballons et médicaments. Les dépenses sont montées à 7.295. 750FCFA et il reste actuellement 1.593.750 FCFA qui seront utilisés pour équiper l’équipe. L’Info, le Bi- Hebdomadaire nous apprend que désormais, le centre de santé de Bololo est opérationnel et cela après sa réhabilitation par les autorités. Il fonctionnera désormais 24/24 afin d’être plus proche de la population qui peine à se déplacer un peu loin pour le soin. La question de l’eau reste non seulement une préoccupation du Gouvernement mais des Ongs et autres association. C’est le cas de l’association World for Tchad qui se mobilise pour organiser un concert le 22 mars et les fonds collectés permettront de faire des forages et offrir de l’eau à la population, nous informe l’Info.

L’hebdomadaire L’Union titre à sa une de son côté : détournement de derniers publics: J.P Madjirangué: encore lui… Pour le confrère, les voleurs de la République pullulent le ministère du plan, de l’économie. Le rapport de la mission cobra dans ce département est déplorable, car de nombreux responsables ont été épinglés par le rapport dont y compris: J.P Madjirangué, ex- président de la CENI qui aurait détourné une faramineuse somme du programme de renforcement de la gouvernance démocratique. Selon le journal, au premier rang de ces pillards de la République se trouve Komondi Patrick, SGA dudit ministère qui aurait détourné 30.596.17FCFA. Il est suivi de Mme Médibeel Madjidanoum, Secrétaire Exécutif intérimaire du Confe avec 25.533.700 FCFA, le comptable de la cellule suivi et évaluation des projets et programme des nations unies, Hissein Mahamat Kara Dary avec 13.887.499 FCFA puis Djy Djimoko, conseiller au Fonap a frauduleusement empoché 1.892.000FCFA de la caisse de l’Etat.

Jean Pierre Madjirangué, ancien président débarqué de la Ceni il y a quelques mois pour moralité douteuse, se tape la palme d’or selon le confrère en indiquant qu’il aurait détourné 137.591.426 FCFA à la faveur du programme de renforcement de la bonne gouvernance démocratique des nations unies pour le développement ( Pnud) dont-il gérait les activités. Le journal rappel que les mêmes faits le concernant e sont reproduits au pays d’Ali Bongo. Enfin, atterri au Cameroun voisin, JP Madjirangué se serait trempé dans les affaires aussi louches.

Le siège du MPS: Socle d’arnaque et de trafics d’influences, titre ainsi à sa une de tri-mensuel Abba Garde. Le confrère raconte qu’un ancien directeur de cabinet du SG du MPS a utilisé de sa position pour faire établir un acte de naissance à un jeune. Dans l’acte de naissance, le père du jeune se nomme Idriss Déby Itno. C’est au centre d’établissement de la carte d’identité que le jeune garçon a été surpris par les policiers. Conduit à la police judiciaire, il a dénoncé l’instigateur. Convoqué, ce dernier a reconnu les faits, mais a eu la vie sauve grâce à la prompte intervention de l’ex-SG du parti Nagoum Yamassoum.

La nomination d’un Archevêque à N’Djaména, Beyom Adrien veut-il manigancer? se demande le journal qui indique que le SG du MPS, Beyom Adrien a adressée au Chef de l’Etat une fiche dans laquelle l’auteur propose au Président de la République d’opter pour la nomination de Mgr Joachim Kouraleyo, l’Evêque de Moundou comme archevêque de N’Djaména dans le but d’amener ce dernier à ramener consciencieusement le peuple Ngambaye tout entier à la vision du Chef de l’Etat.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués