DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |     SITIC-2014  |    

Presse: les actualités tchadiennes dans les journaux à Ndjamena

Par Edouard Takadji - 25/02/2014

La fibre optique, crise dans les municipalités et les nouvelles des villes des régions

 

Fibre optique: ce machin qui tarde a écrit La Voix qui fait comprendre que connecter le Tchad au monde grâce à la fibre optique, c’est le souci des hautes autorités du pays. Mais 2 ans après sa réception, le produit n’est pas disponible, a regretté le confrère. En inaugurant pompeusement en mars 2012, le projet de la grande envergure, le chef de l’Etat a donné un grand espoir aux Tchadiens qui espéraient rester connectés au monde, mais un mois après cela, l’espoir est brisé, a dit l’hebdomadaire La Voix. D’après le journal, les Tchadiens ne savent pas exactement où est passée la fibre optique pourtant 20 milliards FCFA ont été injectés pour sa réalisation. Et c’est sans aucune solution que le Tchad du 21ème siècle sans connexion à haut débit se prépare à abriter en 2015 le sommet de l’union africaine.

 


© refram.org
Belelem Tao Job, le Maire du 7ème arrondissement de la ville de N’Djaména désavoué par les conseillers de sa commune et accusé de détournement des biens de la commune, nous apprend La Voix. Pour les conseillers, depuis l’installation du maire Belelem Tao Job en juin 2012, celui-ci n’a aucunement convoqué le conseil municipal pour les concerter sur les questions relatives relevant de sa compétence quant au fonctionnement de la commune. L’autre fait qui pèse sur le maire et qui risque de coûter son départ de la tête de cette commune, les conseillers l’accusent d’être l’auteur de la vente des parcelles des marchés et espaces publics. Aussi, depuis son installation selon eux, le maire Job a procédé à la création des marchés et à la vente de toutes les parcelles desdits marchés.

Fidèle Moungar se moque des Tchadiens, nous informe Abba Garde qui pousse loin en ajoutant qu’après s’être vidé de toutes ses énergies au profit de l’occident et après avoir garanti l’avenir de ses enfants, le président de l’Actus rentre au Tchad au motif qu’il est venu apporter sa contribution au développement du pays. Ceci à l’âge de retraite, dans un état grabataire. De qui se moque-t-il? demande le confrère. Le journal déplore que cet homme qui démontre comment il a réussi sa vie familiale et assuré ses arrières et maintenant qu’il n’a rien à perdre et surtout que le temps qui lui reste à vivre est plus court, il décide de venir se donner entièrement pour ses compatriotes. Abba Garde poursuit en affirmant que Moungar doit comprendre que les Tchadiens d’aujourd’hui ne sont pas ceux des années 60-70 qu’il a connu. Ils ne sont pas dupes et n’ont plus besoin des fins calculateurs comme lui. Yorongar, Kassiré, Kebzabo et autres ont subi les affres de ce régime et résistent au détriment de leurs conditions sociales et celles de leurs progénitures. Ibni a connu le pire, a ajouté le journal.

Le trimestriel se demande qui est l’auteur de détournement d’environ 6000 molécules à la Pharmacie Régionale d’Abéché (PRA). Ce qui surprend selon le journal, le vol de ces médicaments à la PRA étonne plus d’un. Pas de forcing. Fenêtres, portes et tortures sont intacts. Tout de même ; des cartons ont disparus du magasin. Le confrère va loin pour dire qu’à l’hôpital d’Abéché, il se raconte que c’est une cabale montée contre le magasinier.

Abba Garde nous amène à Kélo au sud du pays en nous alertant qu’il y a une vive tension entre deux communauté qui se disputent l’espace d’étale et cela a engendré une bagarre rangée le 15 février dernier et causé la mort de 5 personnes. Une situation qui a obligé les habitants à terrer chez eux. Tout de monde, les habitants sont restés sur le qui-vive quand bien même, les forces de l’ordre étaient venues en renfort de Moundou et de Laï. Evoquant la question de l’impunité, le journal affirme que Me Ignavourbé est désormais couvert par le PM Kalzeubet. L’escroc huissier qui a bouffé l’argent de la CNPS ne remboursera plus jamais et ne purgera pas sa peine d’un an de prison ferme. Très chanceux ses parents ont occupé des postes de responsabilités stratégiques au Gouvernement. D’abord écrit le journal, son mentor et avocat Me Jean Bernard Padaré a occupé pendant ses périodes difficiles, le poste de ministre de la justice, son parent et patron est nommé PM, boucle le journal.

Le bimensuel Sarh Actu’ a pour sa part souligné que dans le Mandoul Oriental, l’excision revient en force. 24 filles âgées de 10 à 17 ans sont excisées en pleine année scolaire en cours dans le village Mayan 1. Elles étaient retirées des bancs d’école pour les besoins de la cause. Les 24 filles sont excisées à raison de 17 000FCFA chacune représentant les frais d’excision prélevé auprès des parents, écrit le confrère.

Mairie de Sarh: Il est temps de mettre de l’ordre, mentionne Sarh Actu’. Le confrère écrit que depuis des années, les comités de gestion des villes du Tchad en général et de Sarh en particulier naviguaient toujours à vue, sans aucune petite feuille de route. A l’époque, on pouvait même se demander s’il y avait même un budget de fonctionnement. Et même s’il y en avait, seul le président du comité de gestion en faisait son domaine personnel. On pense, peut-être qu’avec la nouvelle donne de la décentralisation, les choses vont évoluer autrement, déplore le confrère. Il ajoute qu’aujourd’hui, voulant notamment rompre avec le passé, les responsables actuels de la commune de Sarh, appuyés en cela par l’autorité de tutelle ont décidé de prendre le taureau par les cornes afin de revoir de fond en comble les choses. C’est ainsi qu’un atelier sur le diagnostic institutionnel et organisationnel de la commune a été organisé.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués