SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Tchanguiz Vatankah: un amoureux du Tchad

Par Henrie Lucie Nombi - 23/01/2014

C’est ainsi que l’on se souviendra de cet ancien président de l’URPT qui a quitté ce monde en début de ce mois de janvier

 

Né le 9 mai 1944 à Ispahan en Iran, Tchanguiz Vatankah est arrivé au Tchad accompagné de sa famille alors qu’il n’était qu’un jeune homme âgé d’une vingtaine d’années seulement. Sa rencontre avec le Tchad s’est faite de façon très fortuite. En effet, adepte de la Foie Bahaïe, il choisit d’effectuer un voyage spirituel dans ce pays d’Afrique malgré les mises en garde des dirigeants de la Foie Bahaïe. Et c’est dans la ville de Sarh qu’il a déposé ses valises dans un premier temps. Après Sarh, la famille s’installera à Moissala où elle restera définitivement. En effet, Moissala c’était une ville très intéressante et nous avons été bien accueilli par le chef de canton Haroun, avait-t-il expliqué.

 


© alwihdainfo.com
Tchanguiz Vatankah
Une fois installés, Tchanguiz Vatankah et sa famille chercheront des moyens de se faire de l’argent. C’est ainsi que ma femme a ouvert un super marché et un dépôt pharmaceutique. Mais avec les évènements de 1984, tout sera pillé. Mais cette situation va causer un déclic en lui et le poussera à s’invertir dans la cause sociale. Nous avons ouvert une école et la situation de santé était une catastrophe, nous avons pensé ouvrir 3 dispensaires, et envoyer quelques jeunes se former comme infirmier. J’ai aussi formé plusieurs groupements des femmes et des groupements mixtes, construits quelques bâtiments avec l’appui des ONG, avait-t-il relaté.

Ayant vu que sa mission était bien accueillie, il décide d’ouvrir une radio. Et c’est quand la démocratie est arrivée que nous avons eu l’autorisation de fonctionnement de la radio le 18 mars 1996 et ça a commencé à fonctionner en Juin 2000, racontait Tchanguiz Vatankah. Cette radio portera alors le nom de Brakoss qui désigne un paysan dont le grenier est toujours plein. Ce qui traduit la mission que cette originaire d’Iran s’est donné. En 2006 alors qu’il est président de l’Union des Radios Privées du Tchad (URPT), il diffuse un message réclamant le dialogue avant la tenue des élections. Mais son initiative ne sera pas bien vu et le vaudra un séjour de 20 jours en prison. Commence ainsi de longues années de désamour avec les services de la police tchadienne. Il sera même prier de quitter le pays, ce qu’il refusera catégoriquement. Sa décision ne changera pas lorsque la HCR voulant l’aider, lui propose de s’installer en Holland.

Pour le Tchad, ce pays qui lui a deux fois refusé la nationalité, Tchanguiz Vatankah pensait que la liberté de presse au Tchad est une réalité, nous avons une très bonne loi qu’il faut mettre en pratique. Il espérait que un jour viendra où chaque sous-préfecture va avoir une ou deux ou trois radios et il y aura une véritable concurrence entre les radios et les meilleures informations et éducations seront données à la population. Mais il gardait un grand espoir en ce qui concerne l’avenir politique du Tchad. Même en Europe ce n’est pas en 1 an ou 2 ans ou 10 ans qu’ils ont trouvés la démocratie. C’est après des centaines d’années de travail, qu’ils ont trouvé la démocratie. Ce n’est pas pendant 15 ans de démocratie que nous allons dire qu’au Tchad tout est ok. Ça prendra de temps. Il y a un problème de volontés des populations elle-même.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Cinéma: projection du film "La French"
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués