SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Tchad: Mangaral Christian, un producteur artistique pure espèce

Par Djimasra Parfait - Elairages - 27/08/2013

Produire des artistes (musiciens) est une affaire qui ne donne pas toujours le résultat escompté. Mais Mangaral Christian s’est engouffré dans la brèche

 

Il est élégant, présente une carrure de lutteur et est d’une simplicité débordante. Fortuné, nous ne dirons pas car, l’argent m’aime guère le bruit. Mais, il a de quoi soutenir les artistes qui cherchent à prendre leur envol. Son dada, c’est la crédibilité et le talent incontestable de l’artiste. Les autres considérations subjectives lui importent peu. Né le 31 janvier 1981 à N’Djamena, Mangaral Christian est le quatrième enfant d’une fratrie de trois sœurs et quatre frères. Il fait ses études secondaires au Lycée Félix Eboué (N’djamena) avant de suivre une formation en comptabilité et gestion à l’institut AVD (N’djamena). Mangaral Christian est ami et fidèle compagnon du député fédéraliste Béral Mbaikoubou depuis une bonne quinzaine d’années, et l’assiste aujourd‘hui à l’Assemblée nationale.

 


© africatime.com
Mangaral Christian de Mangaral Production
Depuis février 2012, il a mis sur pied une structure de production artistique dénommée Mangaral Production. C’est en accompagnant et en assistant son fidèle ami Béral Mbaikoubou dans son parcours artistique que Mangaral s’est profondément frotté à l’art et au milieu artistique tchadien dont il a pris le goût et la passion. Devenu progressivement passionné de l’art musical et ami de nombreux artistes, surtout engagés, il a créé la maison Mangaral Production pour leur venir en aide financièrement, mais aussi afin de les appuyer dans la recherche de partenaires fiables et nécessaires au développement de leurs carrières. Depuis une année et demi, la maison Mangaral Production a produit en studio et en scène près d’une dizaine d’artistes parmi lesquels d’excellents talents tels que Placide Ayreh, Ray’s kim, 2D kost, ou encore Ménodji, la grande voix du groupe Matania.

Les choix de Mangaral Production sont pour le moins éclectiques. Car, les artistes qu’il aura rendus plus visibles émanent aussi bien du milieu reggae, Rap, que de la variété. Pour justifier cette pluralité, Mangaral Christian explique: «la seule chose qui me guide dans mes choix, c’est la crédibilité du talent de l’artiste. Quelque soit le style qui est le sien, j’attends simplement que l’artiste soit consistant, conséquent, ambitieux et rigoureux dans sa création». Dans la logique de sa passion et de son ambition, Mangaral Christian a entrepris contre de lourdes difficultés financières, une grande tournée musicale dans la zone méridionale du pays en février et mars derniers. Cette tournée a montré le grand courage de ce jeune trentenaire qui, avec des moyens de bord a pu déplacer et produire cinq chanteurs et un orchestre d’une dizaine de musiciens…

 


© facebook
Un groupe de jeunes chanteur tchadien
Fort de ses rapports excellents avec les artistes, Mangaral Christian a en projet de mettre à la disposition des artistes dans les prochains mois un matériel complet (podium mobile, instruments de musique et de sonorisation pour des prestations de qualité). Il projette aussi de mettre sur pied un festival annuel où les talents confirmés ou en herbe pourraient s’exprimer. Afin de rendre possible ce projet, il entend à la longue se mettre en relation avec d’autres projets similaires en Afrique. Il a mis à profit ses derniers mois de vacances pour effectuer un long voyage de découverte au Cameroun et en Afrique de l’ouest pour s’imprégner des expériences d’ailleurs en vue de nourrir ses propres initiatives. Lorsque l’on interroge Mangaral Christian sur les difficultés auxquelles il se heurte, il déclare d’une voix ferme et assurée «les seules difficultés que je rencontre sont celles de lever les fonds auprès des structures publiques et privées pour transformer mes idées en réalités. Mais, avec de la persévérance, cela pourrait s’améliorer…» Quand on sait que le concert de soutien aux journalistes emprisonnés, empêché par la police nationale, le 10 août 2013 est à mettre à l’actif de la Maison Mangaral Production, il ne reste plus qu’à lui souhaiter bon vent.
 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

appreciations

Par MALCOM X

13/10/2014 18:26

VU LE COURAGE DE LA JEUNESSES DE S'ENGAGER A LA PRODUCTION JE NE SAURAI ME RETENIR DE NE PA S VOUS ENCOURAGER LA JEUNESSE COMPTE SUR TOI TOI ALORS JE VEUX LES CONTACTS DE LA MAISON DE PRODUCTION

ENCOURAGEMENTS

Par MALCOM X

13/10/2014 18:30

la culture c'est tout qui reste lorsqu'un peuple a tout perdu alors decoureaement n'est pas africain il faut croire ,bosser dure et faire bien et le resultat sera positif à l'exemple des x- malea du cameroun ,stanney enoh voila qui dit mieux du courage cristian

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués