SOCIÉTÉ  |    

Tchad/ Mali: les familles des 26 soldats décédés reçues au Palais Rose

Par Lucie Nkouka/Source: presidencetchad.org - 04/03/2013

Pour immortaliser «ces héros d’Afrique et du Tchad», le gouvernement construira un mémorial en leur gloire afin que l’histoire retienne que leur sacrifice n’aura pas été vain

 

Le président tchadien Idriss Déby a reçu samedi les familles des 26 soldats tchadiens morts dans des affrontements avec les forces jihadistes dans le nord du Mali le 22 février et assuré que l'Etat allait les prendre en charge. Tout a commencé par une prière dite par le Président de la République pour le repos des âmes des disparus. Le Chef de l’Etat, a, ensuite dans une voix pleine d’émotion, au nom du gouvernement, du peuple Tchadien et en son nom personnel présenté ses sincères condoléances aux familles des martyrs tombés pour la justice et la solidarité au Mali. «Je suis particulièrement peiné, le gouvernement est peiné et tout le peuple Tchadien est peiné de cette perte incommensurable. Le gouvernement ne les oubliera pas. Les enfants et les veuves seront pris en charge par l'Etat et nous construirons un mémorial à ces héros de l'Afrique et du Tchad pour que le sacrifice suprême consenti au Mali ne soit pas vain», a lancé le président aux familles dans un discours retransmis à la radio nationale, au lendemain de leurs obsèques officielles à N'Djamena. «Vos fils sont morts pour une cause juste, celle de la libération du nord Mali» a-t-il ajouté.

 


© journaldutchad.com
Réception des familles des victimes au Palais Rose
Avant de prendre congé des 73 personnes représentants les 26 soldats tombés au Mali, le Chef de l’Etat a imploré le Tout puisant pour le repos éternel de leurs âmes. «La nation leur sera reconnaissante», a conclu le Chef de l’Etat. Il a tenu à serrer la main de chacun d’eux avant de s’en aller. La cérémonie de présentation de condoléances s’est déroulée en présence du Premier ministre, Joseph Djimrangar Dadnadji, du ministre délégué à la Présidence de la République, chargée de la Défense nationale et des anciens combattants, Bénaïdo Tatola et des proches collaborateurs du Chef de l’Etat.

Les affrontements, qui se sont déroulés dans le massif des Ifoghas, ont également fait 50 blessés côté tchadien, et 93 morts dans le camp des islamistes armés, selon l'état-major tchadien. C'est durant ceux-ci que, selon le président tchadien vendredi, l'une des principales figures d'Al-Qaida au Maghreb islamique, l'Algérien Abou Zeid, avait été "abattu" par les soldats tchadiens. Cette annonce n'a pas été confirmée par Bamako, Paris ou Alger.

Le Tchad, qui a déployé plus de 2.000 hommes au Mali, est en première ligne aux côtés de l'armée française dans le massif des Ifoghas, où se sont retranchés les groupes jihadistes après avoir été chassés des grandes villes du Nord qu'ils occupaient depuis l'an dernier.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Burkina Faso: Ouagadougou, la capitale accueille Africa Water Forum 2014
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdtchad/www/article.php on line 364

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués