NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |     MINUSMA & BARKHANE  |    

Tchad: 2 000 hommes pour l’opération Serval au Mali

Par Journaldutchad.com - 17/01/2013

Les députés tchadiens ont approuvé mercredi 16 janvier, le déploiement sur le sol malien d'un contingent de l'Armée nationale tchadienne

 

C’est une première qui a le mérite d’être relevée, parce que les députés ont voté cette résolution à l’unanimité. Sur proposition du chef de l’Etat Idriss Déby Itno, "l'Assemblée Nationale du Tchad approuve la résolution 2085/ 2012 du Conseil de sécurité des Nations-Unies; exprime sa solidarité avec l'Union Africaine, la communauté internationale et la CEDEAO et les félicite pour la mobilisation générale en faveur de la libéralisation du nord Mali occupé", indique la résolution votée unanimement par les élus tchadiens. Laquelle vise à soutenir les efforts de la communauté internationale en vue de restaurer la souveraineté et l'intégrité territoriale de la République du Mali. Le Parlement tchadien a par ailleurs demandé "au peuple tchadien de rester uni derrière son armée et autour de son chef suprême".

 


© afp
Les FANT auraient déjà pris la route pour le Mali
Dans un message solennel lu à l'Assemblée nationale, avant le vote de la résolution parlementaire, le président Déby Itno a exhorté les députés à le comprendre et l'appuyer dans la gestion de cette crise qui affecte le Mali, "un pays frère victime de la barbarie et de l'obscurantisme". "Nous ne sommes pas en guerre contre un pays étranger. Si nous devons sortir de nos frontières, c'est pour participer à la défense d'une cause juste. C'est aujourd'hui le sort du peuple frère malien pris en otage par les extrémistes sans foi ni loi", a expliqué le chef de l'Etat tchadien.

Le Tchad va envoyer 2 000 hommes
A la suite de la résolution prise par les députés tchadiens et entérinant la proposition du président Idriss Déby, le gouvernement par la voix du ministre des Affaires étrangères sur RFI a confirmé que le Tchad envoie au Mali «un régiment d’infanterie et deux bataillons d’appui, ce qui fait aux alentours de 2 000 hommes. Il faut que notre effectif soit conséquent pour accomplir au mieux notre mission», a déclaré le chef de la diplomatie tchadienne. «Ce qui se passe au Mali, en tant qu’Etat sahélien, nous concerne», a relevé le ministre tchadien, estimant que «maintenant que les choses s’enclenchent, le Tchad ne peut se soustraire à son obligation internationale». «Nous allons travailler en synergie avec l’armée malienne, les forces tchadiennes, et bien entendu, avec les troupes de la Cédéao», la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest, a assuré M. Mahamat. «Le relief du Mali ressemble à celui du Tchad. L’armée tchadienne, par la force des choses, a été confrontée à plusieurs défis, ce qui l’a rendue solide, aguerrie», a souligné le ministre. Le président Déby Itno d’ajouter que l'envoi de soldats tchadiens sur le sol malien est conforme à la résolution 2085 du 20 décembre 2012 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, qui autorise le déploiement de la Mission Internationale de Soutien au Mali (MISMA), aux appels de l'Union Africaine et à la demande expresse en date du 14 janvier 2013 du Président de la République du Mali.

 


© afp
Les troupes de la CEDEAO arrivent sur place au Mali
Le Tchad ne fait pas partie de la CEDEAO
La Cédéao, dont ne fait pas partie le Tchad, doit en effet former une force d'intervention, la Misma (Force internationale de soutien au Mali), pour reprendre le nord du Mali aux groupes islamistes armés qui l'occupent depuis plus de neuf mois, conformément à la résolution de l'ONU énoncée par le président Idriss Déby. La Misma sera dirigée par un général nigérian, Shehu Abdulkadir. C'est ainsi que quelque 2.000 soldats ouest africains sont attendus d'ici le 26 janvier à Bamako, avec l'arrivée ce jeudi 17 janvier d'un premier contingent nigérian composé de 900 hommes. Le Niger, le Burkina Faso, le Togo et le Sénégal ont également annoncé l'envoi chacun d'environ 500 hommes, le Bénin 300, la Guinée et le Ghana plus de 100 chacun. Ainsi, le Tchad fournirai en somme le plus gros des contingents sur le terrain où plus de 800 soldats français sont d'ores et déjà déployés, et leur nombre devrait à terme s'élever à 2.500.

Combats au sol à Diabaly
Au sixième jour de l'opération Serval, l’armée française progresse vers le nord du pays. Les djihadistes opposent néanmoins une résistance, notamment dans la petite ville de Diabaly, située à 400 km au nord de Bamako, où des combats au sol se sont engagés entre eux et les forces spéciales françaises. L’armée malienne est également sur les lieux. L'arrivée des forces promises par la Cédéao se poursuit au compte-gouttes, et plusieurs pays européens apportent un appui purement logistique.

Le 10 janvier, un contingent français est arrivé au Mali pour aider les troupes gouvernementales. Par ailleurs, conformément à un mandat de l'Onu, près de 3.300 militaires de la CEDEAO devraient prendre part à l'opération contre les islamistes. La situation au Mali s'est dégradée après la chute du régime de Mouammar Kadhafi en Libye. L'afflux des Touaregs, qui bénéficiaient de la protection de l'ancien dirigeant libyen, vers le nord du Mali, a intensifié les tendances séparatistes dans ce pays. Ceci a débouché sur la proclamation fin mai 2012 par les rebelles touareg et les islamistes d'Ansar Dine de l'"Etat islamique de l'Azawad" qui occupe les deux tiers du territoire malien.
 
MOTS CLES :  Opération Serval   Tchad   Mali   Fant 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Concert caritatif de l'Association World for Tchad au Bataclan, Paris
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdtchad/www/article.php on line 364

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués