FOOTBALL   |     AUTRES SPORTS  |     SPÉCIALE CAN 2013  |    

Ligue de Football de N’Djamena: Les arbitres boycottent le championnat

Par Djiddo Bourma - 08/06/2012

Ils réclament la réhabilitation de leurs collègues suspendus pour un mois, suite à un manquent professionnel, lors de la 3eme journée

 

Le championnat de la Ligue de Football de N’Djamena (LFBN) se poursuit malgré les difficultés financières de cette instance footballistique. Hier, jeudi 7 juin 2012, en match comptant pour la 5eme journée, le club Ascotontchad a battu GGMIA. Pourtant, les arbitres et arbitres assistants de la LFBN, ont déposé les sifflets le même jour. Ils réclament la réhabilitation de leurs collègues suspendus pour un mois, suite à un manquent professionnel, lors de la 3eme journée. Le secrétaire de la LFBN, M. Tahir Adam explique que la Commission Régionale d’Homologation, Litiges et Disciplines(CRHLD), n’a fait qu’appliquer les textes de la ligue et les barèmes des sanctions. Il ajoute que les arbitres s’agitent pour rien du moment où leurs collègues ont déjà consomme deux semaines de leur sanction. « Les baremes des sanctions sont claires. Nous ne pouvons pas faire une exception pour qui que ca soit. La CRHLD n’a fait qu’appliquer les textes, donc c’est normal. Il ya une disposition des barèmes qui précise que si par exemple, un arbitre dépose son rapport avec un retard d’un jour, il sera sanctionné pour une journée. Si l’arbitre se rend coupable d’un manquement professionnel, il sera sanctionné pour un mois, une saison sportive», précise Tahir Adam.

 

Le président de la ligue, Habib Mahamat Abdel-Aziz soutient que la Commission Régionale d’Homologation, Litiges et Disciplines a été clémente, car, dans le cas contraire ces arbitres auraient écopé d’une année de sanction. En effet, dans une lettre adressée à la ligue le mercredi 6 juin dernier, le collectif des arbitres et arbitres assistants font constater qu’il y a un abus d’autorité, des humiliations à leur égard, une absence de dialogue avec les responsables de la ligue. « Considérant les aspects énumérés ci-dessus et soucieux du bon fonctionnement de notre championnat nous sommes aux regrets de vous annoncer que nous cesserons nos activités à partir du jeudi 7 juin 2012, jusqu'à ce qu’une issue favorable soit trouvée aux différentes entorses observées depuis le début de ce championnat», menacent les arbitres. Les responsables de la ligue renient ce collectif et reconnaissent comme seule interlocutrice, la Commission Régionale d’Arbitre (CRA). C’est la raison pour laquelle, ils ont fait appel aux arbitres fédéraux des autres régions pour officier les matchs du championnat. «Nous n’avons pas le choix. On ne peut pas arrêter le championnat à cause des revendications fantaisistes. Nous sommes prêts à finir le championnat quel que soit le coût», a averti, Habib Mahamat Abdel-Aziz. Par ailleurs, dans un passé récent, les arbitres ont réclamé leurs primes de l’année dernière qui montaient de 297 000 Fcfa, et réclamé la sécurité et l’aménagement des grillages du stade Idriss Mahamat Ouya.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Concert caritatif de l'Association World for Tchad au Bataclan, Paris
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdtchad/www/article.php on line 364

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués