SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Fatimé Zara: La jeune tchadienne crée son chemin

Par Edouard Takadji - 08/03/2012

Comme de nombreux diplômés sans emploi, elle ne croise pas les bras

 

Mlle Fatimé Zara fait partie des jeunes tchadiens qui ne croisent pas les bras pour attendre un soutien. Bien qu’ayant un diplôme en comptabilité en poche depuis plus de deux ans, Fatime Zara s’est lancée dans les activités de petit commerce. En effet, le commerce fait partie de ses rêves et elle se sent nettement mieux dans ce secteur. A 23 ans, Mlle Fatimé Zara pourrait servir de modèle à bien d’autres filles qui comme elles ont des diplômes mais «dorment avec» en attendant l’intégration à la Fonction publique. Aujourd’hui, Fatime Zara paye des tissus, elle fait coudre et les met en vente. J’ai comme cible les hommes, car je vends beaucoup plus que des chemises. Cependant, il y a certains hommes qui prennent à crédit et ne parviennent pas à rembourser. Cette situation joue parfois sur mes affaires, confie Fatimé.

 


© journaldutchad.com
Fatimé aime le commerce et se bat à Ndjamena
Par sa simplicité, sa cordialité et sa modestie, Fatime Zara apparaît non pas comme un archétype de la réussite dans le commerce, mais comme une personnalité aux multiples talents qui a su s'écouter, faire des choix, prendre des risques pour les faire fructifier. Son rêve, c’est d’avoir des moyens et ouvrir une boutique où elle s’installe définitivement pour faire carrière dans le commerce.

Née le 27 juillet 1989 à N’Djaména, Fatime Zara a fait ses études primaires et secondaires dans la capitale tchadienne. En 2007, elle décroche son Baccalauréat série G2 au Lycée Franco Anglais et s'en va à Lomé au Togo où elle opte de faire comptabilité et gestion des entreprises à l’IAEC. Elle ne restera pas longtemps, car les moyens font défaut et revient au pays au bout d’une année. Ayant l'ambition de poursuivre au pays ses études, elle s’inscrit alors à l’EIE de N’Djaména et au bout de deux ans, elle obtient sa licence professionnelle en comptabilité et finances. Dès lors, Mlle Fatimé Zara commence sa vie professionnelle comme hôtesse avant d’entamer le commerce. Aujourd’hui, elle se bat et compte sur le soutien des femmes et hommes de bonne volonté pour réaliser ses rêves. Cela afin d’être une grande femme d'entreprise de demain et être une référence pour les autres. De père musulman et mère chrétienne, Fatimé a bénéficié de l’éducation de ses oncles maternels, car c’est auprès d’eux qu’elle a grandi.

 

 
MOTS CLES :  Fatimé   Femme Fille   Emploi   Ndjamena 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués