DÉBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |     SITIC-2014  |    

Tchad: Revue de presse hebdomadaire du 02 mars

Par Djiddo Bourma - 02/03/2012

Des faits de société, de la politique, de l’économie en passant par la justice, le social, le sport et la culture, les journaux tchadiens ont traité plusieurs sujets cette semaine

 

Le dernier né des journaux tchadiens, le bimensuel d’informations générales: Abba Garde, dans sa dernière parution du mois de février, titre a la Une en faisant une alerte: Des voleurs de sexe surpris au Tchad. Selon ce journal, partie des rumeurs, l’affaire est en train de prendre de l’ampleur. Des jeunes tchadiens sont tombés dans le filet des mystiques voleurs de sexe. Le confrère explique que mysticisme ou science imaginaire, le phénomène est curieux. Un jeune boutiquier du quartier Moursal de retour du marché de Dembé rencontre sur son chemin un homme barbu qui l’intercepte et le tapote sur ses épaules. A la seconde le jeune boutiquier ressent un très grand mal sur ses organes génitaux. Ces gens nous mettent en difficulté mais la Justice ne condamne pas leurs actes, c’est ca aussi l’impunité, pourtant ils enlèvent ce qui fait de nous des hommes, rapporte Abba Garde. Il conclu qu’il appartient aux jeunes hommes d’être vigilants. Le journal La Voix estime que les faux douaniers, communément appelés «Bogo-Bogo» sont toujours en poste. En dépit des déclarations intempestives des autorités en charge des services des douanes tchadiennes, promettant l’épuration de cette institution, pour mettre un terme au phénomène des «Bogo-Bogo», ces hommes de main ont désormais repris du service. Les mêmes méthodes décriées telles que la spoliation des biens des paisibles citoyens, la barbarie des éléments en service et les courses poursuites effrénées en pleine ville sévissent au quotidien. L’hebdomadaire note que pour s’en convaincre, il suffit d’observer la circulation et côtoyer les berges du fleuve Chari du coté de la capitale. La Voix conclu que se sont les mêmes têtes, les mêmes méthodes et des mêmes comportements inhumains au poste frontalier de N’gueli. L’Observateur informe de son coté que des habitants sont encore déguerpi dans le quartier Toukra, dans le 9ème arrondissement municipal. En illustrant avec une grande photo d’une famille victime du déguerpissement, le journal écrit que les autorités ont commencé à détruire de nombreuses maisons dans les quartiers périphériques de la capitale. Selon le confrère, les habitants de Toukra ont vu leurs habitations démolies par les bulldozers. Ce qui rappelle le spectacle désolant que l’on a constaté en 2008. Ces terrains qui devraient revenir aux déguerpis de Walia ne deviendraient-ils pas en réalité la propriété des généraux et des colonels, s’interroge le journal. Walia s’urbanise dit N’Djamena, parce que les travaux de tracé des rues entamés récemment par la commune empêchent certains habitants de dormir. «Il vaut mieux démolir sa maison que de laisser le Caterpillar faire le boulot…», souhaite un habitant. Le Temps poursuit que les victimes de déguerpissement de Nguéli et Toukra crient au scandale.

 


© journaldutchad.com
Les titres de la semaine à Ndjamena
Dans le cadre social, le journal Le Temps informe que l’augmentation salariale, les travailleurs du secteur public sont déçus. De l’avis du confrère, les travailleurs qui languissaient lors de la conclusion de l’accord entre le gouvernement et leurs principales centrales syndicales n’ont que les yeux pour pleurer. Ils se sont faits une fois de plus enfariner par le régime du MPS. L’augmentation de salaire de 20% arrachée aux forceps n’est qu’un bluff. Deby a berné les fonctionnaires, titre Abba Garde qui explique que les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Selon lui, le président de la République a promis une augmentation des salaires de 20% pour 2012. Mais après avoir touché en deux mois les salaires augmentés, plusieurs fonctionnaires mordent leur doigt. Les partenaires du Tchad se positionnent pour des aides diverses: 94,2 millions d’Euros contre la famine, déclare le quotidien Le Progrès. Les Etats-Unis d’Amérique donneront 58 millions de dollars. L’Union européenne accorde 31 millions d’Euros, en actions à mener à moyen et long terme, par la voie d’Echo, en plus de 50 millions d’Euro, donnés en actions d’urgence. Ce qui lui fait un cumul de 81 millions d’Euros. La France offre 9 millions d’Euros, le Japon 3,5 millions de dollars, le Danemark, 500 000 dollars, l’Australie 2,2 millions de dollars, la Suisse 290 000 dollars et les Nations-Unies, 6,8 millions de dollars. Toute l’aide fait un cumul de 94,2 millions d’Euros, résume le quotidien. L’Observateur informe qu’il y a risque de famine dans le Mandoul. Connu pour être un des greniers du pays, la région du Mandoul fait face à une situation inhabituelle. D’ores et déjà, la famine pointe à l’horizon dans cette localité.

J’attends ici depuis 7 heures du matin, pour acheter les pagnes pour notre entreprise. On nous demande d’attendre, je ne sais, pour combien de temps encore. De la manière dont les choses trainent, je doute, déjà, d’avoir les pagnes en quantité suffisante pour le personnel de mon entreprise, déclare Maïmouna par rapport au préparatif de la SENAFET. Dans la mi-journée du mardi 28 février 2012, avant même que les étoffes imprimées pour la célébration de la Semaine de fa femme ne soient sorties du magasin, plusieurs femmes, impatientes, imaginent, déjà, des manouvres en vue. En culture, pour valoriser ses énormes potentialités touristiques dans le Nord, notamment le Borkou, l’Ennedi et le Tibesti, ainsi que le reste du pays, le Tchad a organisé, à Fada, du 24 au 26 février 2012, un festival international des cultures sahariennes. Près de 200 touristes européens présents annoncent l’arrivée de plusieurs autres dans le pays. Le confrère informe que lancé le vendredi 24 février dernier, en présence du chef de l’Etat Idriss Déby Itno, du Premier ministre Emmanuel Nadingar, de quelques membres du gouvernement et d’autres invités, le festival des cultures sahariennes a pris fin dans la soirée de ce dimanche 26 février 2012, par la remise de prix aux gagnants de courses de dromadaires et de chevaux, aux meilleurs coureurs parmi de jeunes écoliers, garçons et filles et des festivaliers ayant présenté de meilleures tentes, bien ornées, de dromadaires bien harnachés ou bien décorés pour des cérémonies de mariage, par exemple.

En football, les journaux écrivent que c’est devant le Premier ministre Emmanuel Nadingar, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Haïkal Zakaria Djibrine, quelques autres membres du gouvernement et un public sorti nombreux, que l’équipe nationale de football, a battu, mercredi 29 février 2012, au stade Idriss Mahamat Ouya de N’Djaména, celle du Malawi, par 3 buts à 2, en match aller des tours préliminaires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de 2013, en Afrique du Sud. Malgré la canicule (environ 40°C à l’ombre), le public sportif tchadien a pris d’assaut les gradins du stade à la fin de la matinée, pour soutenir les Sao.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Concert caritatif de l'Association World for Tchad au Bataclan, Paris
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdtchad/www/article.php on line 364

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués