SOCIéTé  |    

Tchad: 143 personnes arrêtées lors de la grève des transporteurs

Par journaldutchad.com - 23/01/2018

Selon les forces de l'ordre, ils s'agit des fauteurs de troubles. Parmi eux, on note la présence d'élèves mineurs.

 


© Droits réservés
Au total, 143 personnes ont été interpellées, parmi-eux figure 64 élèves mineurs, selon le porte-parole de la police nationale.
Des élèves des établissements publics et privés ont organisé des manifestations spontanées, dans la matinée de ce lundi 22 janvier 2018, à N’Djamena. Ces manifestations sont la résultante de la grève du collectif des syndicats des transporteurs urbains et interurbains, des chauffeurs routiers, des motos-taxis. Ces élèves se sont livrés à des casses, ils ont brûlé des pneus sur les grandes avenues et commis plusieurs actes de vandalisme.

Il a fallu une intervention musclée des forces de l’ordre pour disperser la foule. L’air de N’Djamena été largement pollué par les gaz lacrymogènes. La journée a été très mouvementée avec une forte présence des forces de défense et de sécurité dans les différents endroits stratégiques de la capitale.

À la fin de la journée, la Police nationale a interpellé 148 personnes dont "67 sont des délinquants et 64 sont des élèves. 12 sont des conducteurs de mini-bus et taxis", a précisé Paul Manga.
Parmi ces personnes se trouvent 5 étudiants qui ne sont pas concernés et ont été relaxés.

Les personnes interpellées sont transférées à la Police judiciaire, pour trouble à l’ordre public et destruction des biens publics et privés. "Elles sont à la disposition de la police judiciaire pour nécessité d'enquête. Le motif est le trouble à l'ordre public et la destruction des biens publics et privés. L'enquête va situer qui est impliqué ou non", selon l'officier de police.

La Police nationale compte dans ses rangs 4 policiers blessés. Sur les dégâts matériels, l’on note 10 véhicules endommagés, dont 4 de la Police nationale et 6 appartenant à l’administration publique et à des particuliers. La Police nationale n’a pas donné d’informations sur le nombre des élèves blessés. Mais selon des témoins dans les centres hospitaliers de N’Djaména, il y a plusieurs dizaines d’élèves blessés.
 
MOTS CLES :  Tchad   Grevé   Arrestation   Heurts   N’djamena   élèves 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués