NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |     MINUSMA & BARKHANE  |       |    

Coup d’Etat manqué en Guinée-Equatoriale: Obiang Nguema accuse la France et le Tchad

Par journaldutchad.com avec Rfi - 18/01/2018

Dans une interview diffusée le 17 janvier 2018 sur Rfi, le Chef de l’Etat équato-guinéen accuse les personnalités françaises et tchadiennes d’avoir soutenus la tentative de putsch en décembre 2017.

 


© Droits réservés
Le chef d'État exige en outre des clarifications du gouvernement tchadien
Question : Selon la version officielle, à la fin du mois de décembre, un commando armé venu du Cameroun a tenté de pénétrer en Guinée-Equatoriale. Mais certains ont émis de sérieux doutes sur cette version. Alors, a-t-on vraiment tenté de vous attaquer dans votre palais de Mongomo ?

Merci beaucoup pour votre présence. Surtout en ce moment où la situation sécuritaire de notre pays est inquiétante. Un groupe de terroristes de nationalités tchadiennes et centrafricaines, notamment Seleka aujourd’hui converti en un groupe terroriste avec un groupe de soudanais, préparaient un coup d’Etat avec l’appui de certaines personnalités Francaise. En effet, le financement de cette action provient de certaines personnalités françaises. Cela a permis de recruter des mercenaires dans les pays que je viens de citer. Ces mercenaires ont commencé les factions depuis la frontière tchadienne, plus de 1000 km pour arriver jusqu’à la frontière équato-guinéenne. Certains groupes ont, avec l’implication de certains citoyens de Guinée Équatoriale, traversé clandestinement nos frontières. Face à cette situation, j’ai pris la décision d’informer le Président Biya. Nous avons pris des actions conjointes arrêter ces mercenaires. C’est comme cela que nous avons fait échouer cette tentative de déstabilisation.

Question : Vous avez parlé de la France. Vous dites que l’action a été déclenchée depuis la France. Qu’est-ce ça veut dire, pouvez-vous être plus précis ?

En ce moment, je ne suis pas en mesure de citer des personnes. Je demande la collaboration du gouvernement français pour faire l’enquête. Les éléments que j’ai en ce moment, c’est que le financement venait de certaines personnalités françaises.

Question : Autre piste, celle du Tchad, le chef présumé du commando, Mahamat Kodo Bani, aurait été membre, il y a 15 ans, de la garde présidentielle tchadienne. Par ailleurs, votre ambassadeur au Tchad serait rentré en Guinée Equatoriale juste avant Noël et cela sans vous prévenir – il est aujourd’hui en prison- Est-ce que selon vous, les autorités tchadiennes sont impliquées dans cette affaire ou est-ce qu’elles sont totalement étrangères à tout cela ?

Je pense que l’enquête va révéler quelles sont les implications des personnes, des institutions, de certains organismes terroristes. Je sais qu’il y a certains agents qui ont commencé à recruter certains mercenaires depuis le Tchad et la Centrafrique. J’avais même prévenu le Président Touadera et il m’avait répondu qu’il n’a pas la possibilité de contrôler leur territoire. S’agissant des recrutement, nous ne connaissons pas la datte de leurs débuts au Tchad. C’est la raison pour laquelle j’ai demandé la collaboration du Gouvernement Tchadien pour une enquête sur le recrutement de ces mercenaires sur leur territoire.

Question : Est-ce que vous soupçonnez Idriss Deby d’avoir su certaines choses et de ne les avoir pas arrêtées à temps ?

Je ne peux pas donner la réponse. Je n’ai pas la réponse à cette question. Je sais juste que le recrutement de ces mercenaires s’est fait sur le territoire tchadien. C’est mon souci. Parce que dans mon pays, je contrôle tous les éléments.
 
MOTS CLES :  Tchad   Guinée-equatoriale   Coup   D’etat   France 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués