NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |     MINUSMA & BARKHANE  |       |    

Tchad: les législatives se tiendront en 2018

Par journaldutchad.com - 02/01/2018

Lors de ses vœux à la nation le 31 décembre 2017, le président Idriss Déby Itno a annoncé la tenue des élections législatives en 2018.

 


© Droits réservés
Au Tchad, les législatives se tiendront en 2018
Au Tchad, les élections législatives se tiendront en 2018. L'annonce a été faite par le président de la République du Tchad, lors de son traditionnel discours de fin d’année.
“Il me plait d’annoncer, à l’orée de l’année nouvelle que des élections législatives seront organisées en 2018. Cette échéance électorale majeure qui est attendue par toute la classe politique tchadienne sera sans nul doute un moment de grande ferveur politique”, a précisé Idriss Deby dans son adresse.

Attendu depuis 2015, le scrutin n’avait pas eu lieu pour diverses raisons. Une loi constitutionnelle avait cependant prolongé la troisième législature, invoquant un manque de moyens. Le président avait ensuite annoncé qu'elles n'auraient pas lieu avant 2019.
Dans une interview accordée à Rfi, Mahamat Zen Bada Abbas, secrétaire général du Mouvement patriotique du salut (MPS), se réjouit de cet annonce. « C’est une bonne chose pour la politique du pays . Le Tchad est maintenant en mesure d’organiser des élections législatives qui pourront se dérouler dans de très bonnes conditions parce que les Tchadiens sont en sécurité et en paix. En ce qui nous concerne au niveau du MPS, nous sommes prêts car en effet, un parti politique est prêt à tout moment pour une campagne pour des élections. » A-t-il déclaré.

Les craintes de l’opposition

De son côté, l'opposition qui réclamait depuis 2015, la tenue de ces élections législatives. Seulement, après l'annonce du président, l’opposition semble peu rassurée.
Joint par RFI, Mahamat Ahmad Alhabo, coordinateur du Front de l'opposition nouvelle pour l'alternance et le changement (Fonac), fait part de ses craintes. « Cela va faire bientôt trois ans que cette Assemblée fonctionne dans l’illégalité et l’illégitimité totale. Donc annoncer l’organisation des élections législatives, c’est une bonne chose, mais nous sommes aussi obligés de constater qu’il a fallu que la France interpelle M. Déby et le gouvernement en place pour leur dire d’organiser des élections législatives dans les meilleurs délais. Par conséquent, c’est un peu décevant parce qu’on ne fait pas la démocratie pour les autres, on la fait pour soi-même », souligne-t-il.

 
MOTS CLES :  Tchad   Idriss   Déby   Itno   élections   Législatives   Oposition 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués