SOCIéTé  |    

«Samba Kolongal» l’emblématique chaussure des bergers peulhs

Par AYOUBA SOW - 01/11/2017

Sans complexe, le soulier jadis réservés aux bergers habillent aujourd’hui les jeunes tchadiens tout comme d’autres se sapent en Louboutin, Yves Saint Laurent ou WatiB .

 


© © Droits réservés
Bien plus q'un soulier, c'est un accessoire de mode
La chaussure en silicone de couleur bleue aux noms multiples, «Samba kolongal» ou «fula jifilen» pour certains et «samara boulama» pour d’autres est devenue une pièce maîtresse de la culture peulhe. Un objet identitaire représentatif de la communauté peulhe tout comme le chapeau « Tengade ». Si les peulhs de la grande ville s’en sont débarrassés, le «Samba kolongal» continue d’accompagner les jeunes bergers à la quête de nouveaux pâturages. Sans complexe les jeunes garçons et filles du milieu peulh se sapent en «fula jiflen» made in Africa tout comme d’autres se sapent en Louboutin, Yves Saint Laurent ou WatiB .

Pourquoi l’appellation fula jifilen?

«Fula jifilen» veut dire en français gobelet peuhl. Dans la brousse au milieu de nulle part, il était extrêmement difficile pour les bergers de se trouver un gobelet pour boire l’eau du fleuve. Un jour un éleveur fut inspiré d’utiliser sa chaussure fermée irrespirable pour boire en toute tranquillité. Il se déchaussa pour nettoyer sa godasse et s’en est servi pour boire. Ce mythe propagandiste a été véhiculé par les cousins à plaisanterie des Peulhs. Certes un mythe, mais aussi une réalité qui témoigne de l’intelligence des Peulhs à s’adapter à leur milieu et d’utiliser tous les moyens pour s’en sortir du jeu.

Une chaussure made in Sahel

Un design de haut standing à prix compétitif avec des couleurs bien choisies: le blanc ou le bleu. Deux couleurs capitales dans le classement chromatique de la mode fulfuldé. Les habits peulhs sont généralement blancs ou bleus. Les chaussures aussi obéissent à ces couleurs pour une harmonie vestimentaire. Certaines chaussures sont de couleur or. Cela non plus n’est pas un hasard. C’est pour se marier au tissu et boucles d’oreilles jaunes portés par les femmes peulhs. Chaussure extrêmement légère, elle est équipée d’un lacet permettant de serrer plus ou moins la chaussure aux pieds.
 
MOTS CLES :  Chaussures   Tchad   Mode 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués