ECONOMIE ET BUSINESS  |    

La table ronde pour l’investissement au Tchad, mi figue-mi-raisin

Par dw.com/ - 07/09/2017

C'est ce mercredi 06 septembre 2017, que s'est ouvert à Paris le forum économique pour l’investissement au Tchad. Une initiative diversement appréciée

 


© Droits reservés
La première table ronde a été consacré au secteur privé. L'objectif de cette rencontre est de lever plus de 7 milliards de dollars pour le financement du “Plan national de développement” du Tchad, le PND.

Mais cette initiative est diversement appréciée. La preuve, une contre-conférence a été organisé en marge de cette Table ronde dénommé : «Investir au Tchad»

Près de 400 partenaires ont répondu à l’appel du gouvernement tchadien à l’ouverture de la Table ronde hier à Paris. Un nombre légèrement supérieur à ce qui avait été prévu. Ce qui aux yeux des autorités tchadiennes traduit l’importance que portent les bailleurs de fonds au plan national de développement, le PND. Mais ce n’est pas le point de vue d’une partie de la société civile tchadienne qui a organisé dans un hôtel parisien, dans la soirée, une contre-manifestation.

 


© Droits reservés
TournonsLaPage @TournonsLaPage Alter-Conference en opposition à la conférence des donateurs du #Tchad. Message clair : pas de developpement possible, sans alternance.
Abdelkerim Koundougoumi l'un des organisateurs de cette conférence explique : « Ce n’est pas la première fois que ce gouvernement appelle à l’aide, c’est la troisième fois. Qu’est ce qu’ils ont fait de l’aide qu’ils ont reçus la dernière fois. L’Etat doit plus de onze milliards aux investisseurs tchadiens. Si ils n’arrivent pas à rassurer les investisseurs tchadiens comment voulez-vous que les investisseurs étrangers viennent chez nous pour investir ? »

Cette crainte est aussi partagée par certains membres de l'opposition à l’instar de Zang-Nezoune Mahamat, le représentant de l’UNDR en Europe. Son parti récemment attiré l'attention des partenaires quant à la gestion des fonds qui seront mobilisés.

[i « Pourquoi venir faire la manche au niveau des bailleurs de fond ? Pourtant on a l’argent au Tchad, c’est la mal gouvernance qui nous gangrène. C’est la raison pour laquelle nous nous opposons. A partir du moment où il y aura un gouvernement sérieux, les bailleurs de fonds seront les bienvenus au Tchad.

Ces prises de position sont dénoncées par le gouvernement tchadien qui demande à ses opposants de faires preuve de patriotisme. Nguéto Tiraïna Yambaye est le ministre de l’économie.

Il explique : « Nous devons prendre nos responsabilités et aujourd’hui, si l’union sacrée ne se fait pas autour de cette table ronde, sur quoi est ce que les tchadiens vont-ils s’entendre ? Si nous ne nous entendons pas sur ca, c’est le plus petit commun multiple pour ceux qui aiment l’arithmétique, nous devons nous attendre sur un minimum »

Une partie du projet est consacrée à l'amélioration de la bonne gouvernance et de l'État de droit rassurent les autorités tchadiennes. Des autorités qui disent ne plus répéter les erreurs du passé.

 


© Droits reservés
Neven Mimica ✔ @MimicaEU Table ronde des donateurs pour le #Tchad: heureux d'annoncer que @EU_Commission soutiendra le Tchad à hauteur de 925M€ pour 2017-2021. 9:52 AM - Sep 7, 2017
 
MOTS CLES :  Tchad   Investissement   Paris   Forum 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués