ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Le Tchad veut mobiliser 6 milliards $ auprès des bailleurs de fonds à Paris pour financer son PND 2017-2021

Par Agence Ecofin - 30/08/2017

Selon le ministre Ngueto Tiraina Yambaye, "le PND est le référentiel stratégique de développement économique, social et environnemental du Tchad"

 

L'Etat tchadien organise les 7 et 8 septembre prochains à Paris, une table ronde des bailleurs de fonds en vue de mobiliser des financements pour son Programme national de développement (PND) pour la période 2017-2021.

Les financements globaux nécessaires à la mise en œuvre du PND 2017-2021 sont évalués à 5538,23 milliards FCFA (environ 10 milliards $). Dont 618 milliards FCFA attendus de l’Etat tchadien, soit 11% du cout global. Et 1208 milliards FCFA (environ environ 2,2 milliards $) sur financement extérieur déjà acquis, soit 22% du cout global.

Il en résulte donc un gap prévisionnel 3710,88 milliards FCFA (environ 6,74 milliards $) à rechercher lors de cette table ronde à Paris. Ceci, à raison de 1629,4 milliards FCFA (environ 2,9 milliards $) auprès du secteur privé, soit 29,4% du total des besoins globaux en financement. Et enfin, d’un montant de 2081,44 milliards FCFA (environ 3,8 milliards $) à mobiliser auprès de la communauté des bailleurs, soit 38% du cout global.

 


© Droits reservés
Ngueto Tiraina Yambaye (photo), ministre de l’Economie et de la Planification du Développement.
Issu de « La Vision 2030, le Tchad que nous voulons », qui consacre la volonté du président Idriss Déby Itno de faire du Tchad une puissance régionale émergente à l’horizon 2030, le PND 2017-2021 est basé sur quatre axes stratégiques. A savoir : le renforcement de l’unité nationale ; le renforcement de la bonne gouvernance et de l’Etat de droit ; le développement d’une économie diversifiée et compétitive ; et enfin, l’amélioration de la qualité de vie de la population tchadienne.

Par ailleurs, à travers « La Vision 2030, le Tchad que nous voulons », il s’agira, pour les autorités tchadiennes, de donner une impulsion au processus de développement du pays visant l’émergence en 2030 à travers trois plans nationaux de développement (PND 2017-2021, PND 2022-2026, PND 2027-2030).

Ces différents plans de développement ont essentiellement pour objectif d’accélérer la transformation structurelle dans les domaines social, de la gouvernance et de l’Etat de droit, de l’économie et de l’environnement. Selon le ministre Ngueto Tiraina Yambaye (photo), ministre de l’Economie et de la Planification du Développement, « le PND est le référentiel stratégique de développement économique, social et environnemental du Tchad. »
 
MOTS CLES :  Tchad   Pnd   Financement 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués