NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |     MINUSMA & BARKHANE  |       |    

Laoukein Kourayo Médard remplacé par Nerolel Ndokoulé à Moundou

Par RFI - 04/07/2017

Le maire sortant, figure de proue de l'opposition, arrivé troisième lors de l'élection présidentielle, a été destitué par son propre camp qui lui reproche une mauvaise gestion

 

Au Tchad, il y a eu passation de service hier, lundi 3 juillet, entre Laoukein Kourayo Médard et Nerolel Ndokoulé à la tête de la mairie de Moundou. Le maire sortant, figure de proue de l'opposition, arrivé troisième lors de l'élection présidentielle, a été destitué par son propre camp qui lui reproche une mauvaise gestion. Alors que beaucoup d'observateurs dénoncent un coup politique, le nouvel exécutif jure qu'il n'en est rien.

Laoukein Médard est arrivé lundi matin à la mairie de Moundou pour ramasser ses effets personnels, quand il se rend compte qu’il doit passer le service à Nerolel Ndokoulé, désigné jeudi dernier par le conseil municipal.

Aussi n'a-t-il pas le temps de faire un discours, juste d'échanger un mot avec les journalistes. « Que voulez-vous que je dise ? Moi je ne suis pas venu pour un discours violent, mais pour ramasser tout simplement mes effets personnels au bureau et repartir à la maison. La faille vient du protocole. Ce n’est pas moi », a déclaré Laoukein Médard.

 


© Droits reservés
Au même moment, le tribunal devant lequel ses avocats ont attaqué en illégalité la délibération du conseil municipal le remplaçant à la tête de la mairie, s’est déclaré incompétent laissant le nouvel exécutif s’installer. C’est donc une ambiance de putsch qui règne au conseil municipal, où en principe tous les conseillers sont de l’opposition.

Le nouveau maire, membre du même parti que son prédécesseur, jure qu’il ne s’agit pas d’un coup monté par le pouvoir contre Laoukein Médard, qui entretenait des relations difficiles avec les autorités de la région, ce qui a eu pour conséquence l’asphyxie de la commune.

Le personnel a totalisé jusqu’à 11 mois d’arriérés de salaire. Pour la nouvelle équipe c’était un problème de personne, or il fallait faire bouger les choses, d’où la décision de destituer Laoukein Médard.
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués