NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |     MINUSMA & BARKHANE  |       |    

L'opposition décrète une prolongation illimitée de la trêve au Mozambique,

Par AFP - 04/05/2017

Hormis quelques incidents isolés, cette trêve est globalement respectée par les deux camps depuis décembre

 

Le chef de l'opposition mozambicaine a annoncé jeudi la prolongation illimitée de la trêve observée depuis décembre par la faction armée de son parti, la Renamo, dans la guérilla qui l'oppose aux troupes gouvernementales dans le centre du pays.

"J'annonce aujourd’hui une trêve sans nouvelle limite. C'est une grande nouvelle pour le peuple mozambicain", a déclaré Afonso Dhlakama lors d'une conférence de presse téléphonique.

"Cela ne signifie pas la fin de la guerre, mais le début de la fin de la guerre", a ajouté M. Dhlakama, qui vit retranché depuis un an et demi dans les montagnes de Gorongosa (centre).

L'ancienne rébellion de la guerre civile mozambicaine (1976-1992) a repris les armes dans le centre du pays en 2013 pour contester la mainmise du Frelimo, le parti qui tient les rênes du pouvoir depuis l'indépendance du pays en 1975.

Les membres de la Renamo, qui disposent de députés au Parlement dans la capitale Maputo, réclament une plus grande décentralisation de l’Etat et une meilleure intégration de leurs militants armés dans la police et dans l'armée.

A la surprise générale, M. Dhlakama avait annoncé un cessez-le-feu unilatéral à Noël, prolongé en janvier et en mars pour permettre l'avancée des négociations avec le gouvernement dans la capitale mozambicaine.

Hormis quelques incidents isolés, cette trêve est globalement respectée par les deux camps depuis décembre.

Début février, le président Filipe Nyusi avait annoncé une nouvelle phase des discussions, sans la supervision des médiateurs internationaux qui accompagnaient depuis l'an dernier le processus.

 


© Droits reservés
Le président du Mozambique Filipe Nyusi (d) et le leader de l'opposition Afonso Dhlakama, le 7 février 2015 à Maputo afp.com - Sergio Costa
- Négociations -

"Il n'y a pas encore d'accord politique qui pourrait signifier la fin de la guerre", a souligné jeudi le chef de la Renamo.

"Une trêve sans nouvelle limite signifie qu'il n'y a plus de coups de feu, que les personnes peuvent circuler librement, que les investisseurs, s’ils avaient encore peur, peuvent revenir", a toutefois précisé M. Dhlakama.

Il s'est également déclaré optimiste sur un retrait des troupes gouvernementales dans le centre du pays.

"Le gouvernement s'est engagé au retrait total de toutes ses positions militaires dans la région de Gorongosa. A partir de lundi, trois positions vont commencer à se retirer", a indiqué M. Dhlakama, "l'accord prévoit que, d'ici à juin, tous les miliaires du gouvernement se retirent dans leurs bases".

Il n'a toutefois pas précisé quand il quitterait son camp retranché.

Le porte-parole de son parti a souligné que la trêve prolongée indéfiniment jeudi devait permettre d'accélérer les négociations sur une solution définitive au conflit.

"On espère que les commissions pourront travailler sans pression, de façon à permettre que, d'ici à la fin de cette année, tout soit résolu", a espéré Antonio Muchanga.

"Le souhait des deux chefs est que cette trêve soit définitive. Mais seule la pratique sur le terrain va pouvoir démontrer si elle l'est vraiment ou pas (...) il reste à produire un accord", a-t-il ajouté.

Le Mozambique est l'un des pays les plus pauvres d'Afrique.

Anticipant de futurs revenus gaziers --d'importantes réserves ont été découvertes--, son gouvernement s'est lourdement et secrètement endetté, mettant en péril l'ensemble de l'économie. La plupart des bailleurs de fonds ont suspendu leur aide budgétaire.
 
MOTS CLES :  Mozambique   Opposition   Trêve   Prolongation 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués