NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |     MINUSMA & BARKHANE  |       |    

Le Tchad ratifié l’accord sur la mutuelle panafricaine de gestion des risques climatiques

Par APA - 03/05/2017

Selon le ministre Ngueto Tiraina Yambaye, «la mutuelle panafricaine permettra au Tchad de souscrire à des fonds nécessaires pour faire face à toute éventuelle catastrophe naturelle»

 

Le Tchad a ratifié ce mardi, l’accord sur la mutuelle panafricaine de gestion des risques climatiques crée en 2012 comme une institution spécialisée de l'Union africaine.

Les ministres tchadiens de la Justice et de l’Economie qui défendaient le projet à l’assemblée nationale, rassurent les députés qui ont émis des réserves, qu’avec la ratification de cet accord, le Tchad disposera désormais, de mécanismes de réponse d’urgence aux catastrophes naturelles. Il s’agit, disent-ils, des phénomènes météorologiques extrêmes causés par le dérèglement climatique telle que la famine, la malnutrition, les inondations.

Le ministre de l’Economie et de la planification du développement, M. Ngueto Tiraina Yambaye, déclare que, la mutuelle vise à protéger les acquis des efforts de développement par l’accélération insistant encore que, «la mutuelle panafricaine permettra au Tchad de souscrire à des fonds nécessaires pour faire face à toute éventuelle catastrophe naturelle».

 


© Droits reservés
La mutuelle panafricaine de gestion des risques climatiques est importante pour un pays sahélien comme le Tchad, appelle le ministre de l’Economie et de la planification du développement, M. Ngueto Tiraina Yambaye, qui a convaincu, finalement, les députés, qui ont voté, à l’unanimité le projet.

L'ARC a été créée pour aider des États membres à améliorer leurs capacités afin de mieux planifier, préparer et répondre aux événements météorologiques extrêmes et aux catastrophes naturelles, tout en protégeant la sécurité alimentaire des populations vulnérables.

L'ARC combine les systèmes d'alerte précoce avec la planification d'urgence, soutenue par des mécanismes de financement modernes.

Cette approche permet aux gouvernements de fournir des réponses ciblées et rapides, optimisant ainsi l'efficacité financière grâce à des critères objectifs et transparents, protégeant les moyens de subsistance.
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués