NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |     MINUSMA & BARKHANE  |       |    

Quatre officiers Tchadiens radiés de l'armée

Par BBC - 19/04/2017

Ces quatre personnes avaient été arrêtées mercredi dans le cadre d'une enquête ouverte par la justice sur l'attaque du convoi qui transportait des prisonniers vers une prison du nord du pays

 


© Droits reservés
Ces quatre personnes interpellées au lendemain de la mort des 10 militaires à Massaguet dans la nuit de mardi, sont immédiatement révoqués.
Les quatre officiers tchadiens arrêtés pour l'assassinat de 10 militaires lors de l'attaque la semaine dernière d'un convoi qui les transférait vers la prison de Koro-Toro au Nord du Tchad ont été radiés de l'armée.

Les militaires radiés sont le colonel Moussa Souleymane Bachar, désigné comme chef du groupement de la garde présidentielle, le capitaine Sébi Ahmat Beguera et les sous-officiers, adjudant Abderamane Djéroua Djikou et sergent Ousmane Youssouf Abakar, rétrogradés en deuxième classe, puis radiés des effectifs des forces armées tchadiennes.

Les deux décrets signés du président tchadien, Idriss Deby, ont été lus à la radio et à la Télévision Nationale lundi. Ils indiquent que ces quatre personnes interpellées au lendemain de la mort des 10 militaires à Massaguet dans la nuit de mardi, sont immédiatement révoqués. Les mêmes textes signés du Président Idriss Deby précisent que leur pension de retraite ainsi que les indemnités compensatrices sont supprimées.

 


© Droits reservés
Les deux décrets de radiation ont été signés du président tchadien, Idriss Deby
Un membre de la société civile joint par la BBC et qui qui a souhaité garder l'anonymat a déclaré que les décrets présidentiels sont prématurés. Selon lui, le président Idriss Deby aurait dû attendre que toutes les personnes impliquées dans l'attaque soient identifiées et arrêtées.

Il se demande aussi si ces radiations ne viseraient pas à cacher la vérité.

Ces quatre personnes avaient été arrêtées mercredi dans le cadre d'une enquête ouverte par la justice tchadienne sur l'attaque dans la nuit de mardi dernier du convoi qui transportait des prisonniers vers une prison du nord du pays.

Les véhicules avaient été immobilisés par un groupe d'hommes armés, et 10 militaires ont été tués à bout portant. Les 4 suspects ont été déclarés coupables à l'issu d'un procès tenu en comparution immédiate au Tribunal de grande Instance de N'Djamena, la capitale.
 
MOTS CLES :  Tchad   Officiers   Armée   Radiation 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués